www.jazzphone.ch
Agenda du jazz romand
Avant   /   historique   /    Après
Abréviations des noms d'instruments

AOUT 2006

AGENDA JAZZPHONE
Comment obtenir des photos ?

J A Z Z

FESTIVALS, EVENEMENTS

1 mardi 

  • Lausanne, Entrée libre pour un été, 21h00 Concerts de jazz Onze Plus à Montbenon (Théâtre de Verdure ou à l'intérieur du casino en cas de pluie)
    Fiebre Latina latin jazz night
    Nicola Orioli, as; César Decker D'Auberson, ts/voc; Andréa Esperti, tb/voc; Michael Fleiner, p/comp/voc; Peter Balazs, cb; Eulogio "Mambi" Argüelles-Puey, conga/bata/voc; Marco Messmer, dm

JAZZPHONE
c'est actuellement plus de
10 mille accès/jour

Voulez
-vous y faire de la pub?

2 mercredi 

  •  

 

3 jeudi 

  • Morges, La Longeraie, 19h00 Open air Dîner concert

    Les Jazzticots
    Jean-Pierre Giraud, s/cl ; Aurélie Tropez, cl ; Romain Couprie, b; Déborah Tropez, dm;  Jean-Marcel Tropez, sousaphone

    Amélie Roder et ses musiciens
    Sébastien Aegerter, b; Jérôme Arendse, p/voc; Daniel Varadi, g; Tiziano Tomasetti, b

    Samuel Blaser – Stefan Aeby 4tet
    Samuel Blaser, tb ; Stefan Aeby, p; Yves Torchinsky, b ; David Pouradier Duteil, dm
     

  • Prilly, Devant la Grande Salle (à l'int si pluie), 19h00 (entrée libre)
    Indiana Jazz band
     

  • Rougemont, Cour du Château (Eglise si pluie), 20h00
    Le Violon du Jazz
    Didier Lockwood, vl; Daniel Kramer, p; Volker Biesenbender, alto
    Oeuvres de Rollins, Ellington, Shilkloper, Churchill. Homage à Stéphane Grappelli

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ORON WORLD FESTIVAL
Oron-le-Châtel
du 3 au 5 août 2006
site web

JAZZPHONE
c'est actuellement plus de 20 mille accès/jour
Voulez
-vous y faire de la pub?

SCÈNE MOND'JAZZ

  • Sylvain Luc en solo (F) jazz
    Sylvain Luc, g   Photos en 2005
    Guitariste atypique, improvisateur d'instant et d'instinct servi par un sens du swing, une maîtrise du temps, du son, et une oreille extraterrestres, Sylvain Luc possède le don de faire passer l'évidence de la mélodie avant tout étalage d'une virtuosité instrumentale qui force pourtant l'admiration. Oron vous invite à la magie d'un conteur, dont la musique parle à la Terre entière
     

  • Riccardo Tesi Banditaliana (I)
    Compositeur et accordéoniste de réputation internationale, Riccardo Tesi est l'un des musiciens les plus audacieux de la nouvelle scène world européenne. Du chant de Pistoia, sa ville natale, au coeur de la Toscane, le fondateur du groupe Banditaliana mène sa troupe sur les routes de l'Inde et de l'Afrique, toujours prêt à accoster d'autres rivages. Une convivialité musicale rare, doublée d'un sens jubilatoire de l'improvisation!

SCÈNE WORLD Contes et musiques d'hier

  • Norn (CH) trio vocal

  • Espantar (CH) avec la conteuse Lolita
    musique médiévale

  • Flores Harmonici (CH)
    musique médiévale

SCÈNES OFF

  • Mala Sangre Primas (E) flamenco

  • Papazzum (I) musique de rue

  • Clowns in Liberta (I) clowns

4 vendredi 

  • Morges, La Longeraie, 19h00 Open air Dîner concert

    Swiss Yerba Buena Creole Rice Jazz Band + 4
    Cotton Club Show
    Béat Clerc, tp; Régis Dessimoz, tp; Jürgen Eberhard, tb; Léonard Müller, s/cl; Nidi Niederhauser, b; David Sandell, p; Jean-Daniel Gisclon, tb; Olivier Clerc, dm/wb; Duncan Galloway, crooner

    Les Prunes
     trio vocal
    Nicole Tayach, Clémence Seyfried, Magali Rytz

    Tap Two
    duo de claquettes
    Laurent Bortolotti et Joëlle Loretan

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ORON WORLD FESTIVAL
Oron-le-Châtel
du 3 au 5 août 2006
site web

SCÈNE MOND'JAZZ

  • Trilok Gurtu (Inde) Tablas, musique indienne
    Certainement le jazzman le plus occidental du continent indien! Ce percussionniste de génie opère des croisements osés entre musique classique indienne, jazz, funk ou sonorités africaines. Il a promené ses tablas aux côtés d'artistes tels John Mc Laughlin, Don Cherry, Oumou Sangaré ou Angélique Kidjo. Le jazz, sa principale source d'inspiration, il le pétrit sans vergogne dans des morceaux aux rythmes tous plus surprenants les uns que les autres: entraînant et envoûtant!
     

  • Alka Celtes Airs (B) folk celte
    Si cette formation va vous faire du bien à la tête et aux jambes, vous ne la trouverez pas en pharmacie! Les sept musiciens belges d'Alka Celtes Airs distillent un subtil cocktail mêlant inspiration celtique, jazz débridé et rythmiques latines. Dans un style celtico-jazz-groove, ils ont l'art de vous entraîner dans des rondes endiablées à la façon bretonne du Fest-noz, la fête de la nuit! Entrez dans la danse!

SCÈNE WORLD Soirée Saudades

  • Taiomara (BRA)

  • Teofilo Chantre (Cap Vert)

  • Bonga (Angola)

SCÈNES OFF

  • Mala Sangre Primas (E) flamenco

  • Papazzum (I) musique de rue

  • Clowns in Liberta (I) clowns

  • Chaîne TV "Mezzo", 23h00

    Lil’Ed and the Blues Imperials
    Concert (2003, 56 mn), réalisation : Patrick Savey

    Guitariste surdoué, Lil’Eid est un chanteur hors pair. Né en 1955 à Chicago, c’est dés son plus jeune âge que Ed apprit à jouer le blues sur de multiples instruments. Et comme chez Lil’ Ed le blues est une histoire de famille, c’est avec son frère James « Pookie » qui joue régulièrement à ses côtés, qu’il prend sa première leçon auprès de leur oncle, le fameux JB Hutto, véritable légende de la guitare slide. Dès l’âge de 20 ans (1975) avec son frère à la basse, il forme les « Blues Imperials » et joue dans un club du West Side, le « Big Duke’s Blue Flame ». Commencent alors dix années de concerts dans les environs pendant lesquelles Lil’Ed perfectionne son jeu de guitare électrique au bottleneck. Avec les « Blues Imperials », il a écumé les plus grands clubs de jazz du monde. Après une pause de 1995 à 1998, Lil’Ed reforme les Blues Imperials avec son frère Pookie, Michael Garett et Kelly Littleton. Showman du blues, il a l’habitude de traverser la scène, sur les genoux, ou sur la pointe des pieds, le dos à l’horizontale. Ed Williams joue un blues féroce et profond, qui lui vient de la banlieue sud de Chicago. Le « Washington Post » a même décrit sa musique comme « de la liberté sauvage et contagieuse ». Secondé par son groupe les Blues Imperials, Lil’ Ed est à découvrir absolument. Redif. le 9 à 1h50, le 13 à 1h et le 18 à 1h55

 

5 samedi 

  • Bienne, Orange Boat, Schifflände
    Blue Note on the Boat
     

  • Morges, La Longeraie, 19h00 Open air Dîner concert
    SOIREE DE GALA Elégance & « Blue Note »

    Pierre Drevet - Manuel Rocheman 4tet
    Pierre Drevet, tp; Manuel Rocheman, p; Antoine Ogay, b ; Philippe Staehli, dm

    Thierry Lang 3io feat. George Robert
    George Robert, as; Thierry Lang, p; Heiri Känzig, b; Peter Schmidlin, dm
     

  • Nyon, Festival Rive Jazzy, Fontaine du Molard, 20h15 (pour le jazz)
    Swing Session middle jazz
     

  • Peccia (TI), Grotto Pozzasc, 20h00
    Gabriele Pezzoli 3io "Improvviso"
    Gabriele Pezzoli, kbd; Cédric Gysler, cb; Roberto Titocci, dm
    Per chi lo desidera è possibile cenare sul posto.
    In caso di brutto tempo il concerto sarà rinviato a giovedì 10 agosto
     

  • Porrentruy, Rock’Air Festival, 19h30
    Patatas Chipas Club funk
    Carlosito, voc/samples/rap; David, dm; Sylvain, g; Fabrice, b; Laurent, Hammond B3/kbd; Aïna, bs; Dadi, tb   Photos Cully Jazz 2004

    Fondé en 2001, le patatas chipas club est un groupe de 8 musiciens d'origines mexicaine, brésilienne, suisse et malgache puisant ses influences dans le funk, le groove, le jazz et parfois du hip-hop. Les textes sont autant en espagnol qu'en anglais. Le goût original de cette groove machine se déguste véritablement en concert, autant dans les petits clubs que dans les gros open air

 

 

 

 

ORON WORLD FESTIVAL
Oron-le-Châtel
du 3 au 5 août 2006
site web

SCÈNE MOND'JAZZ

  • Olivier Ker Ourio (Ile de la Réunion, France)
    Olivier Louvel, Gildas Boclé, Minino Garay, Olivier Ker Ourio, harm

    Cet harmoniciste à la sensibilité hors du commun est le fils spirituel de Toots Thielemans. A Oron, il nous présentera les compositions originales de son dernier album SIROKO. L'héritage du métissage culturel de ce musicien réunionnais aux lointains ancêtres bretons s'entend avant tout dans ses compositions, dans leurs lignes mélodiques inattendues qui n'appartiennent qu'à lui. Sa musique favorise l'intimité et priorise l'émotion. Dépouillé, l'harmonica souffle droit sur les coeurs.
     

  • Madioko & Rafika (Algérie)

    Madioko & Rafika est le fruit de la rencontre entre les deux musiciens de Madioko, issus de la Malka Family et son funk mythique, et de la chanteuse bisontine d'origine algérienne Rafika, bercée par les chants traditionnels Chaoui. Une rencontre qui se traduit dans leur musique par une véritable fusion ethnique, rythmique et électronique entre l'Afrique (en particulier la tradition malienne et orientale) et la plateforme DJ-producteur-musicien gravitant autour de Madioko

SCÈNE WORLD Soirée Africa

  • Sekouba Bambino (Guinée)
    griot électrique
     

  • Les Frères Coulibaly (Burkina-Faso)
    harmonie familiale (8 frères et soeurs)
     

  • Gangbé Brass Band (Bénin)
    jazz fusion

SCÈNES OFF

  • Mala Sangre Primas (E) flamenco

  • Papazzum (I) musique de rue

  • Clowns in Liberta (I) clowns

  • Gangbé Brass Band (Bénin)

6 dimanche 

  • Morges, La Longeraie, 19h00 Open air Dîner concert

    09h45 Messe en plein air devant la chapelle de La Longeraie avec
    Evenig Sisters Quatuor féminin de negro spirituals et de gospel songs
    Brunch & Jazz

    11h00 brunch et jazz
    Les Jazzticots
    Jean-Pierre Giraud, s/cl; Aurélie Tropez, cl; Romain Couprie, b; Déborah Tropez, dm; Jean-Marcel Tropez, sousaphone

    Evening Sisters
    Véronique Elamly, Marie-France Collet, Lucia Mastromatteo, Antoinette Vincent, voc

    S’tet
    Serge Wintsch, tp; Jean-Pierre Beltrami, tb; Yvan Ischer, ts; Peter Candiotto, as; Roby Seidel, bs; Jean-Claude Juvet, p; Jean-Yves Petiot, b; Philippe Staehli, dm
     

  • Morges, Parce de l'Indépendance, 16h30 (entrée libre)
    Le Quin-Tête de Rêve jazz, be-bop, bossa, middle-jazz

 

7 lundi 

  •  

 
  • Chaîne Tv "Mezzo", 23h00
    Jazz et autres musiques du monde
    Documentaire (2004, 1h00), réalisation : Jean-Jacques Dubois et
    Pierre Boutillier

    Qui aurait pu imaginer qu’un petit label phonographique, filiale de la Maison de la culture d’Amiens, deviendrait un jour l’un des labels de jazz les plus prestigieux ? Ce documentaire nous fait découvrir l’histoire du Label bleu et de son créateur, Michel Orier, et nous offre un tour d’horizon de ses valeurs sûres. De Henri Texier à Aldo Romano en passant par, Louis Sclavis, Guy Le Querrec (tout le monde a en tête le magnifique coffret de « Suite africaine «), Bojan Z, Paolo Fresu, Enrico Rava, Michel Portal et bien d’autres, le catalogue de Label Bleu n’a de cessé de s’enrichir de perles jazzistiques et de parcours artistiques hétéroclites, entre maturité et fraîcheur musicales. On découvrira également la collection Indigo, créée en 1992, consacrée aux musiques du monde : du tango de Juan José Mosalini, maître du bandonéon, aux racines maliennes de Rokia Traoré en passant par la kora de Ballaké Sissoko, Indigo explore les musiques de notre planète avec passion. Mais une nouvelle collection a vu le jour, Bleu Electric, ouverte aux musiques électroniques et expérimentales. Voyage, donc au coeur du « Jazz et autres musiques du monde ». Redif. le 15 à 2h, le 20 à 2h05 et le 23 à 1h

 

8 mardi 

  • Lausanne, Entrée libre pour un été, 21h00 Concerts de jazz Onze Plus à Montbenon (Théâtre de Verdure ou à l'intérieur du casino en cas de pluie)
    Gilles Estoppey 3io lyrico-swingo-groovy jazz
    Gilles Estoppey, p; Julien Neumann, b; Dominique Frey, dm
     

  • Locarno, La Rotonda, Festival international du Film, 19h30/21h30/23H00
    Gabriele Pezzoli Urban Jazz Project Feat. Hilaria Kramer and Max Pizio
    Gabriele Pezzoli, kbd; Cédric Gylser, cb; Roberto Titocci, dm
    Guests: Hilaria Kramer, tb

 
  • Chaîne TV "Mezzo", 23h00 New Morning Show
    François Théberge Five et Lee Konitz
    Concert (2002, 1h07), réalisation : Patrick Savey

    François Théberge Five et Lee Konitz étaient sur la scène du New Morning le 19 octobre 2002. Leur objectif : s’attaquer à l’arrangement du répertoire de Lee Konitz, dernier représentant des jazzmen West Coast à l’imagination toujours débordante. Pari réussi du saxophoniste François Théberge. Rares sont ceux qui ont mis en scène avec autant de talent l’univers singulier du musicien mythique. Hôte de marque du Théberge Five, Lee Konitz lui-même prouve qu’à soixante-douze ans, il est resté l’un des meilleurs improvisateurs du monde. Avec François Théberge (saxophone ténor), Lee Konitz (saxophone alto), Stéphane Belmondo (trompette), Jerry Edwards (trombone), Paul Imm (contrebasse), Karl Jannuska (batterie) Redif. le 12 à 1h, le 14 à 2h, le 17 à 2h et le 22 à 1h

 

9 mercredi 

  • Locarno, Teatro Paravento, 21h30
    Un evento "Progetto Pilgrim"
    Organizzato dall'Associazione Musica Improvvisata Ticino - AMIT 
    Gabriele Pezzoli, kbd; Cédric Gylser, cb; Roberto Titocci, dm
    Guest: Max Pizio, sax

 

10 jeudi 

 

11 vendredi 

  • Locarno, Cantina Canetti, 24h00
    Q3
    Nolan Quinn, tp/rhodes/kbd/loops; Simon Quinn, b; Brian Quinn, dm
     

  • Nyon, Rive Jazzy, Fontaine Maître Jacques, 20h15
    Roland Hug New Orleans All Stars

 
  • Chaîne Tv "Mezzo", 23h00 Les vendredis du blues
    Blues Session : Ike Turner & The Kings of Rhythm
    Concert (2000, 1h), réalisation : Patrick Savey

    Tour à tour producteur, arrangeur et découvreur de talents, Ike Turner est aussi l’un des plus remarquables guitaristes de sa génération. Les plus grands sont passés dans ses studios : Buddy Guy, Otis Rush, Marvin Gaye, Stevie Wonder, Prince... Mais, bien souvent, les bandes dont il a supervisé l’enregistrement sont utilisées telles quelles par des maisons de disques qui omettent alors de lui accorder le moindre crédit - raison principale pour laquelle le travail considérable qu’il accomplit dans les années 50 est trop souvent passé sous silence dans les ouvrages de références. Pour ce concert enregistré au Jazz Club Lionel Hampton de Paris, celui qui porta le rock’n’roll sur les fonts baptismaux en 1951 avec « Rocket 88 » est entouré de huit musiciens et de la sexy et charismatique Audrey Madison – sorte de clone de Tina Turner – avec qui il forme un duo électrique. Dès les premiers riffs de guitare, le ton est donné : on comprend pourquoi l’album du grand retour de Ike Turner, en 2001, s’appelait « The Resurrection ». Un grand moment de blues. Redif. le 16 à 1h55, le 20 à 1h et le 25 à 2h

 

12 samedi 

  • Avenches, Jazz Club de Vully/Avenches, 21h00
    Swiss Yerba Buena avec Jean-François Bonnel New Orleans
     

  • Môtiers, Festival Hors Tribu, 01h00
    Patatas Chipas Club funk
    Carlosito, voc/samples/rap; David, dm; Sylvain, g; Fabrice, b; Laurent, Hammond B3/kbd; Aïna, bs; Dadi, tb   Photos Cully Jazz 2004
     

  • Nyon, Festival Rive Jazzy, Fontaine du Molard, 20h15 (pour le jazz)
    Dany Doriz Crazy Quartet Main stream
     

  • Yverdon-les-Bains, Place Pestalozzi, 10h00
    Spirit of Soul Blues-soul

 
  • "CNN - Revealed" sur Claude Nobs
    "CNN - Revealed" suit Claude Nobs deux jours avant le 40ème Montreux Jazz Festival.
    Diffusé sur CNN à 13h30 et 19h30.
    Mais vous pouvez visionner l’émission à tout heure sur: www.cnn.com/revealed
 

13 dimanche 

  • Morges, Parc de l'Indépendance, 16h30 (entrée libre)
    Nuls's de la Playa du gospel au rock
     

  • Nyon, Rive Jazzy, Café Latino, 19h15
    Kirpa latino

 
  • "CNN - Revealed" sur Claude Nobs
    "CNN - Revealed" suit Claude Nobs deux jours avant le 40ème Montreux Jazz Festival.
    Diffusé sur CNN à 09h30, 15h30 et 20h30.
    Mais vous pouvez visionner l’émission à tout heure sur: www.cnn.com/revealed
 

14 lundi 

  • Aubonne, Piscine, Porte Château-Verd, 19h30
    Les Jules Pépères

 
  • Chaîne TV "Mezzuo, 23h00 Jazz doc
    Novecento : pianiste
    Documentaire (2004, 1h16), réalisation : Frank Cassenti

    Fiction d’après l’oeuvre d’Alessandro Baricco. Adaptation et mise en scène : Frank Cassenti. Avec Jean-François Balmer (le narrateur), Archie Shepp (saxophone), Aldo Romano (batterie), Michel Benita (contrebasse) et Stéphane Guery (guitare). Musiques de Archie Shepp, Aldo Romano, Michel Benita. Dans une sorte d’avertissement au lecteur, en prélude à son texte, l’écrivain italien Alessandro Baricco avouait que, à la relecture, son texte ne lui semblait pas relever du théâtre, mais se trouvait « à michemin entre une vraie mise en scène et une histoire à lire à voix haute ». Le titre original de l’oeuvre, parue en Italie en 1994 et traduite en français trois ans plus tard, est d’ailleurs le suivant : « Novecento. Un monologo ». La mise en scène épurée de Franck Cassenti, l’atmosphère qu’il a su créer avec les quatre musiciens de jazz sont idéales. Jean-François Balmer, qui avait assumé seul sur la scène du Théâtre de la Pépinière à Paris, en 2000, ce long et magnifique monologue, puis l’avait repris accompagné d’Archie Shepp et de ses acolytes nous en offre ici une interprétation magistrale. On assiste à un pur moment de magie : magie théâtrale, mais aussi musicale. On dirait que tous improvisent pour nous. Ecoutez donc l’histoire merveilleuse de Danny Boodman T. D. Lemon Novecento, pianiste sur un paquebot, et jetez les amarres. Vous ne le regretterez pas ! A noter : ce film a été sélectionné « hors compétition » pour  le Festival international de programmes audiovisuels (FIPA) 2005, catégorie « Situation de la création française ».  Redif. le 22 à 2h, le 27 à 2h et le 30 à 1h
     

  • "CNN - Revealed" sur Claude Nobs
    "CNN - Revealed" suit Claude Nobs deux jours avant le 40ème Montreux Jazz Festival.
    Diffusé sur CNN à 15h30 et 19h30.
    Mais vous pouvez visionner l’émission à tout heure sur: www.cnn.com/revealed
 

15 mardi 

  • Lausanne, Entrée libre pour un été, 21h00 Concerts de jazz Onze Plus à Montbenon (Théâtre de Verdure ou à l'intérieur du casino en cas de pluie)
    A one energetic jazz
    Olivier Grosclaude, as; Emilien Tolk, kbd; Alain Dessauges, cb; Nicolas Meyer, dm

ROCK OZ ARENES
Avenches, 15-19 août 2006 Site web

THE MAGIC NUMBERS, RADIOHEAD, THE EVPATORIA REPORT, WATER LILY

 

  • Chaîne TV "Mezzo" 23h00 New Morning Show
    Nico Wayne Toussaint
    Concert (2002, 55 mn), réalisation : Patrick Savey

    « Je ne suis pas né avec le blues, explique Nico Wayne Toussaint, mais je le porte en moi depuis que je l’ai découvert à l’âge de 15 ans dans le disque «Hard Again» de Muddy Waters avec James Cotton
    à l’harmonica ». Dès lors, il n’a eu de cesse de le traquer, de l’écouter et de l’apprendre de Cotton, bien sur, mais aussi Junior Wells, William Clarke, Muddy Waters, Jimmy Reed ou Louisiana Red... Cette passion du blues l’a conduit à partir à sa rencontre, aux Etats-Unis, entre Chicago, Minneapolis et La Nouvelle Orléans. À la faveur de nombreux voyages dont un séjour de dix mois comme assistant de français dans une université de Minneapolis entre 1996 et 1997, il a pu ainsi partager la scène avec des figures telles que Jimmy Johnson, Eddy C. Campbell, R. J. Mischo, Luther Allison, Billy Branch... Après avoir joué, à partir de 1993, avec son père dans le groupe Vent du Sud, il se produit depuis 1996 avec ses propres musiciens. Son dernier album, « Transatlantic Live » est sorti en 2004. Nico Wayne Toussaint sera en concert à Hendaye le 17 août. Redif. le 19 à 1h, le 21 à 1h55, le 24 à 1h55 et le 29 à 1h

 

16 mercredi 

  •  

 

ROCK OZ ARENES
Avenches, 15-19 août 2006 Site web

BAUCHKLANG, KUBB, JAMIROQUAI, ELECTRIC BLANKET, DIVISION KENT, MAD MANOUSH, WE BROTHERS
  • Chaîne TV "Mezzo", 23h00 Soirée sopéciale
    Jacky Terrasson
    Concert (2002, 1h43). Festival des Jacobins.

    Jacky Terrasson, l’un des musiciens les plus doués de sa génération, ne peut pas se résigner à jouer les standards de jazz normalement. Il en modifie forcément les couleurs, les métriques, les tempi et y ajoute son humour et sa pulsation. Il a suivi une formation de piano classique au lycée Lamartine, à Paris. Il fut l’élève de Jeanine Laroche qui lui promettait un bel avenir de virtuose classique. Mais c’est le jazz, dont sa mère était une fan, qui l’attirait irrésistiblement et, à 20 ans, il part aux Etats-Unis suivre les cours du célèbre Berklee College of Music. « Dans sa jeunesse, ma mère, Rhunette, américaine et originaire du sud des Etats-Unis, travaillait chez un décorateur et à cette occasion, elle avait rénové l’appartement de Miles Davis. Là, elle y a rencontré Philly Joe Jones, Paul Chambers et s’est passionnée pour cette musique... Quant à mon père, Jacques-Louis, informaticien, pianiste classique à ses heures perdues, tout comme ma grand-mère, a fréquente le jazz alors qu’il était étudiant à l’Université Columbia, en assistant à des concerts ; Thelonious Monk entre autres. Une mère passionnée de jazz avec une belle collection de disques, un piano toujours à la maison grâce à mon père, c’est dans ce contexte que je suis né à Berlin en 1965 ». Jacky Terrasson se produit très régulièrement dans le monde entier. La carte blanche au Festival des Jacobins lui permet d’exprimer toutes ses facettes et ses influences majeures qui associent le jazz traditionnel, le funk, les mélodies françaises classiques et la variété. Jacky Terrasson se révèle comme un compositeur de très grand talent. Redif. le 17 à 13h45, le 28 à 10h et le 31 à 3h

 

17 jeudi 

  •   

 

ROCK OZ ARENES
Avenches, 15-19 août 2006 Site web

TV ON THE RADIO, CALEXICO, FRANZ FERDINAND, FEATURING JIM, ISLANDS, OCEANSIZE, HOLLYWOOD PORN STARS, HUSKY, TENDANCE CATALOGUE, THE GIANT ROBOTS

18 vendredi 

  •  

 

 

ROCK OZ ARENES
Avenches, 15-19 août 2006 Site web

BABYSHAMBLES, BODY COUNT feat. ICE T, PATRICE, JOVANOTTI, THE RASPOUTNE SMOKED BAND, BLACK, CARGOES, JERONIMO, ROUND TABLE KNIGHTS, FAILED TEACHERS, MOTHERFLOWER, MINGMEN

  • Chaîne TV "Mezzo", 23h00 Les vendredis du blues
    Blues sessions : Arthur Adams
    Concert (2003, 1h04), réalisation : Patrick Savey

    Arthur Adams commence à travailler à la fin des années 1950 en accompagnant Lightnin’Hopkins, Chuck Berry, Elmore James ou Lowell Fulson. Il s’expatrie ensuite vers Los Angeles en 1964 où il commence à enregistrer sous son nom, sans succès. Il a l’occasion de travailler avec les Jackson 5, Henry Mancini ou Lou Rawls. Son style s’oriente vers le funk, en 1975, et, durant les années 1980, il se tourne vers le travail de studio. Il écrit deux chansons pour BB King. L’émergence d’Arthur Adams à la fin des années 90, si elle peut paraître tardive, n’en est pas moins salutaire pour le bonhomme : lassé de travailler pour les autres, il peut enfin s’exprimer sur scène en leader. Personnage attachant de la scène actuelle, son répertoire fait souvent appel au blues le plus pur, version électrique avec une rythmique impeccable à la Teardrops. Il s’offrira même le luxe de reprendre Louis Armstrong avec « A wonderful world » où les parties de guitare, très subtiles, font merveille. Un succès mérité pour cet authentique musicien.  Redif. le 23 à 2h et le 27 à 1h

 

19 samedi 

  • Hermance, Jazz Sur la Plage (Entrée libre)

    18h30 La Fanfare du Château   fanfare jazz
    Aina Rakotobe, bs/dir et arr; Daniel Renzi "Mano de Oro", g; Jean-Stephan Clerc "Mr. Joke", tp; Lea Sangiorgio "Titanium Pitch", cl; Luc Bon "Crazy Van", ts; Manuel Gesseney "Lips & Fingers", as; Mariann Iracema Burri "Vintage Crown", as; Massimo Usel "Blow", tb; Maud Brulhart "Basic Pulse", grosse caisse; Mina Prigioni "Infinite Flow", caisse claire; Pierre-Yves Bagnoud "Mr. Theme", aa; Raymund Muggli "House Monster", caisse claire

    La Fanfare du Château est née en octobre 1995 de l'union de musiciens amateurs passionnés. Deux ans plus tard, Aina Rakotobe, saxophoniste et arrangeur prit la direction artistique du groupe composé de saxophones baryton, ténor, alto et soprano, clarinette, trombone à coulisse, trompette, guitare, grosse-caisse et percussions. Très mobile, elle ne nécessite d'aucune infrastructure, en particulier d'énergie. Habituée aux spectacles de rue, dans un esprit jazzistique, elle ouvrira dès 18h30 les festivités et animera, sur les quais et ailleurs, à sa manière chaleureuse la soirée durant les changements de plateau.

    19h00 Croon On jazz crooner
    Ernis Odoom, voc/sax; Cyril moulas, g; Luc Detraz, b; Nelson Shcaer, dm
    Invité: Guilaume Perret, sax

    L’art du « crooneur » n’est pas mort : CROON ON en est la preuve. Emmené par le chanteur/ saxophoniste Ernie Odoom, Croon On propose une musique effectuée dans les règles de l’art du crooneur ( Frank Sinatra, Bing Crosby, Brian Ferry…). Cette formation perpétue la tradition du jazz vocal en y ajoutant sa touche personnelle. Compositions originales et standards jazz font partie de ce répertoire.
    Croon On inaugurera cette scène en vous offrant une expérience inoubliable de jazz-vocal forte en émotions.

    21h00 Les Doigts de l'Homme gipsy jazz nucléaire
    Olivier Kikteff, g/oud/bjo; Tanguy Blum, b/cb; Yannick Alcocer, g

    Le son et l’énergie de ce trio sont étonnants. Entre gipsy jazz et rock manouche, créativité, dextérité et humour y sont omniprésents. Une couleur et une dynamique particulière qui ne laissent jamais le public insensible. Ces trois compères vous emmèneront aux quatre coins du monde. Festif mais pas superflus, les thèmes peuvent être profonds et chargés d’émotions puis enchaîner sur des tempos très rapides façon tzigane.

    23h00 Swing Gones jazz swing des années 30-40
    Pierre Baldy-Moulignier, tb/voc/fl; Christophe Metra, tp/bgl/voc; Ludovic Murat, sax/voc; Philippe Khoury, p; Ben guyot, cb; Andy Cédric Perrot, dm

    Six musiciens s’inspirent des grands thèmes de Duke Ellington, Lionel Hampton, Count Basie ou encore Louis Jordan. Ce cocktail énergique qui fait revivre l’ambiance des clubs de jazz servi à la sauce lyonnaise est littéralement explosif. La musique des années 30 à 40 dégage un élan de fraîcheur et de légèreté incomparable. On se lève instinctivement de son fauteuil pour bouger avec les instruments...
     

  • Villeneuve, Red Air Festival (acrobaties parapente/deltas)
    Patatas Chipas Club funk
    Carlosito, voc/samples/rap; David, dm; Sylvain, g; Fabrice, b; Laurent, Hammond B3/kbd; Aïna, bs; Dadi, tb   Photos Cully Jazz 2004

ROCK OZ ARENES
Avenches, 15-19 août 2006 Site web

BERNIE CONSTANTIN, NADA SURF,
TEXAS, POING FINAL, SINIK, PSY4 DE LA RIME,
KAMILEAN, SHABANI & THE BURNIN’BIRDS,
SWISS REGGAE UNITY, SONIC TOASTER,
REGARD DU NORD

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

20 dimanche 

 

21 lundi 

  •  

 
  • Chaîne TV "Mezzo", 23h00 Jazz doc
    Fats Waller and friends
    Concert (1993, 57mn). Hot Club De France

    Thomas Wright Waller est né à New York le 21 Mai 1904. Son père, pasteur l’emmène à l’église où il entend des chants religieux et surtout l’orgue qui le fascine. A 6 ans, il commence le piano chez une voisine. Il joue d’oreille et obtient ses premiers succès avec l’orchestre de l’école en faisant rire ses camarades qui l’appellent « Fats » à cause de son embonpoint. La famille déménage au coeur de Harlem, et Thomas quitte l’école à 14 ans. Il fréquente alors assidûment le Lincoln Theatre où l’on projette des films muets, et rêve de remplacer la pianiste. Il obtiendra ce poste en 1919 et celui
    d’organiste dans un autre établissement. Il rencontre alors les célébrités du moment et conforte sa formation, jouant très souvent dans les clubs en remplacement des musiciens. C’est probablement vers 1922 qu’il enregistre pour la première fois et compose, se révélant fin mélodiste. Avec Andy Razaf, poète et parolier, il va accumuler de nombreux succès, écrire pour Broadway, et enregistrer pour RCA Victor. En 1931, Paris le découvre pour quelques concerts. Avec le « Fats Waller and his Rythm » (1934) il travaille sans relâche, enregistrant plus de 400 titres, animant des émissions de radio, et apparaissant dans des films. Il est alors une grande vedette, déclenchent rires et applaudissements a chacune de ses apparitions. Dans la nuit du 15 décembre 1943, il s’endort pour toujours. Il avait 39 ans. Redif. le 29 à 2h

 

22 mardi 

  • Lausanne, Entrée libre pour un été, 21h00 Concerts de jazz Onze Plus à Montbenon (Théâtre de Verdure ou à l'intérieur du casino en cas de pluie)
    Swing Guitar 05 gipsy's dream
    Bernard Dossin, g; Marco Neri, g; Benoit COnverset, cb; Christian Gavillet, cl; Claudia Rey, voc

 
  • Chaîne TV "Mezzo", 23h00 New Morning Show
    Marcel Loeffler Quartet
    Concert (2002, 58 mn), réalisation : Patrick Savey

    Musicien manouche, Marcel Loeffler est né dans le nord de l’Alsace, à Haguenau. Il perd la vue à l’âge de deux ans. Baigné de musique manouche, Marcel est initié à la musique et à l’accordéon dès l’âge de cinq ans par son père. Influencé par Django Reinhardt et la musique du Hot Club de France, son oncle lui fait ensuite découvrir Gus Viseur, accordéoniste contemporain de Django. Art Vandamme marquera un tournant important dans la vie de Marcel Loeffler, faisant le lien entre la tradition manouche et une nouvelle manière de s’exprimer. Du Be Bop à un jazz plus moderne, du tango à des ambiances plus cool dignes de musiques de films, Marcel acquiert la faculté de s’adapter aux situations les plus variées. Adorant Miles Davis, Herbie Hancock et consorts, l’interprète compositeur s’est donné comme objectif de carrière et de vie, de rendre à l’accordéon sa vraie place dans l’univers du jazz. Le voici sur la scène du New Morning, entouré du pianiste Jean-Yves Jung, du contrebassiste Gauthier Laurent et du batteur Olivier Strauch. Ils interprètent la quasi-totalité de l’album « Sessions » paru en 2003. Son dernier album, « Source Manouche » est paru en 2005. Redif. le 26 à 1h, le 28 à 1h55 et le 31 à 2h

 

23 mercredi 

  • Yverdon-les-Bains, Théâtre Benno Besson / L'Echandole, 20h00
    Présentation de la saison culturelle 2006-2007 (entrée libre)
    par Brigitte Romanens-Deville (Echandole) et Pierre Bauer (TBB)

    Il y a quelques années, on appelait ça Conférence de presse. Mais les journalistes se faisant rares en ces occasions et le public se montrant de plus en plus curieux de rencontrer les programmateurs de ses théâtres, cette manifestation de début de saison a évolué vers de nouvelles formes! Depuis plusieurs saisons, les directions des théâtres d'Yverdon-les-Bains,  Théâtre Benno Besson et Echandole, convient donc leur public tous genres confondus  - abonnés, spectateurs, amis, collègues, curieux… et bien entendu journalistes! -  à une soirée d'information présentant en détail le contenu de la nouvelle saison et de ses plus de soixante spectacles et concerts!  Sous une forme chaque année un peu différente, cette présentation est agrémentée de prestations d'artistes participant à la saison ou représentant des compagnies de la région.

 

24 jeudi 

  •  

 

25  vendredi 

  • Bonatchiesse (Val de Bagnes, VS), Bonafiesta (entrée libre)
    Ecole de Jazz et de Musique Actuelle (Valais)
     

  • Carouge, Chat noir, 22h00
    Le Bluz Broz Buzz
    1er concert de la saison cette semaine au Chat Noir en compagnie d’un des meilleurs "cover band" des mythiques Blues Brothers. Le groupe revisitera également l’univers magique de l’une des plus grande chanteuse Outre Atlantique: Aretha Franklin
     

  • Concise, Jazz en Vacances, Bord du lac, dès 20h00
    Jazz en vacances: retour aux sources, sous tente

    Jazz en Vacances sera à nouveau au bord du lac, "comme au bon vieux temps", sous une tente où l’accent sera mis… sur la musique ! Les organisateurs ont tout prévu pour que les amateurs retrouvent, intacte, la ferveur d’antan autour de trois orchestres choisis à la fois pour leur diversité et leur point commun : leur enthousiasme pour le jazz des années 30 à 50.
    Retour aux sources donc, avec trois groupes débordants de vie, à commencer par le
    Cosa Nostra Jazz Band, cinq musiciens dont la fougue n’a d’égale que la jeunesse et l’envie folle de faire tanguer le public… tout un programme. "Cosa Nostra", rien à voir avec la mafia ! "Le jazz, c’est notre affaire", semblent plutôt clamer ces virtuoses dont le répertoire puise dans les grands classiques, tout en les revisitant en profondeur, avec ce petit grain de folie qui les caractérise.
    Après cette dynamique entrée en matière, les accents du
    Dany Bittel Quartet semblent s’envoler en entraînant l’auditeur dans leur monde de cordes : un violon, une guitare solo, une guitare d’accompagnement et une contrebasse, voilà de quoi rendre un hommage appuyé à Django Reinhardt, Stéphane Grappelly et à l’immortel "Quintette du Hot Club de France". Mais le groupe sait aussi, d’une façon magistrale, affirmer son originalité à travers un répertoire aussi varié que finement ciselé. Et ça swingue !
    Enfin, retour aux sources encore avec les célèbres "chapeaux melons" de Lyss, les
    Bowler Hats qui seront les hôtes de Concise pour la troisième fois. Le bonheur s’installe, dans la simplicité et la bonne humeur. Dans un programme très diversifié où les incontournables grands classiques du genre côtoient d’autres thèmes moins connus, les "chapeaux melons" se font un point d’honneur d’enchanter l’auditoire avec leur joie de vivre communicative.
    Quant à la jam session finale, elle promet un vrai moment de folie, dans un mélange de styles savoureux et explosif.
    Entrée libre. On fait la manche. Petite restauration sur place.

 
  • Chaîne TV "Mezzo", 23h05, Les vendredis du blues
    Blues Session : Sherman Robertson
    Concert (2003, 58 mn), réalisation : Patrick Savey

    Guitariste et chanteur, Sherman Robertson, très souvent surnommé « le nouveau gamin de la vielle école », peut-être rajouté à la liste des légendes du blues. Il est aussi considéré comme un jeune
    maître du Zydéco, du blues électrique texan, du rhythm & blues et du blues louisianais du marais. Enregistré au Jazz Club Lionel Hampton, Sherman a souvent surpris l’auditoire par son habilité à
    jouer avec une touche teintée de rock. « C’est ma façon de cuisiner, je mets comme ingrédients du groove zydéco et je saupoudre le tout de blues. Au fond, ce ne sont que rythmes et sensations ».
    Redif. le 30 à 2h20

 

26 samedi 

  • Bonatchiesse (Val de Bagnes, VS), Bonafiesta (entrée libre)
    19h15 The Soul Men Rythm'n'Blues
    20h15 Patatas Chipas Club funk
    Carlosito, voc/samples/rap; David, dm; Sylvain, g; Fabrice, b; Laurent, Hammond B3/kbd; Aïna, bs; Dadi, tb   Photos Cully Jazz 2004
     

  • Cernier (NE), Grange aux Concerts, Les Jardins Musicaux, 22h30
    Kiku Suite concertante pour quatuor et ensemble de jazz
    Yannick barman, tp; Laurent Bruttin, cl; Dragos Tara, cb; Cyril Regamey, perc
    Big Band du Conservatoire de la Chaux-de-Fonds, dir Cyril Regamey
     

  • F-Annecy, Château de Clermont en Genevois
    Olivier Ker Ourio
    Olivier Ker Ourio, harm; Pierre de Bethmann, p; Matthieu Chazarenc,;  Matthias Allamane,

 

27 dimanche 

  •  

 

28 lundi 

  •  

 
  • Chaîne TV "Mezzo", 23h00 Jazz doc
    Jazz dreams
    Documentaire (2003, 58mn), réalisation : Geoff Poister

    « Jazz Dreams » vous convie à un voyage outre-Atlantique, direction New Orleans. Véritable patrie du jazz, qui a vu naître l’un de ses monstres sacrés, Louis Armstrong, elle porte en son sein les grands du jazz de demain. Les deux jeunes génies que ce documentaire suit pas à pas ont pour nom Jason Marsalis, le plus jeune de la famille Marsalis, et Irvin Mayfield. Le premier est batteur, le second trompettiste. Ils ont grandi ensemble et ont suivi les mêmes cours au New Orleans Center for Creative Arts. Aujourd’hui, ils se retrouvent sur les scènes des plus grands clubs de jazz pour jouer ensemble. Interviews, séances d’enregistrement, réflexion sur la création et work in progress : plongée dans les coulisses du jazz.

 

29 mardi 

  • Genève, AMR (Sud des Alpes)
    Reprise des concerts à l'AMR

 
  • Chaîne TV "Mezzo", 23h00 New Morning Show
    Dianne Reeves
    Concert (2003, 57 mn), réalisation : Patrick Savey

    Lors de la renaissance du mythique label Blue Note, Dianne Reeves y fut engagée comme principale chanteuse. C’est dire si nous avons affaire à une pointure du jazz. « J’ai grandi en étant marquée par de nombreuses chanteuses jazz comme Sarah Vaughan, qui a eu un très grand impact sur moi », explique la somptueuse Dianne Reeves. « Elle utilisait les riches tonalites de sa voix pour colorer et étendre une mélodie, et elle chantait toutes sortes de musiques. J’ai aussi été très réceptive au jazz fusion, qui m’a réellement introduit a la world music. » Mais pour emprunter la voie de ses inspiratrices, (outre Sarah Vaughan, elle admire, entre autres, Ella Fitzgerald et Billie Holliday), Dianne Reeves est partie en quêtes d’expériences musicales dans divers styles, s’ouvrant à toutes les influences : Afrique, Brésil, R&B, gospel, pop et même musique classique puisqu’elle a chanté avec l’orchestre symphonique de Chicago sous la direction de Daniel Barenboïm, et sous la baguette de Sir Simon Rattle avec la Philharmonie de Berlin. Elle est aujourd’hui devenue l’une des références du jazz vocal. Si elle chante sur des compositions de facture assez classique, en concert, la chanteuse afro-américaine n’hésite pas à se lancer dans l’improvisation où elle se montre digne des plus grandes. Après une série de concerts français en juillet 2006, Dianne Reeves sera de retour en France le 27 janvier 2007 pour un concert à la salle Pleyel à Paris
     

  • Radio Libertaire (FM 89,4 Mhz Paris Ile-de-France)
    Programme de l’émission Jazz en liberté animée par Gérard Terronès
    Pour écouter Radio Libertaire en direct sur Internet, cliquer sur : http://dune2.info:5000/radiolib 
    Nouvelle saison et mise en route avec quelques enregistrements en public  
    - Ornette Coleman trio “Live at Town Hall (1962, ESP)
    -
    Michel Portal sextet “Minneapolis We Insist !” (2002, Universal) 
    - M iles Davis sextet “The Cellar Door sessions, vol. 1” (1970, Sony
    -
    Les Diaboliques “Live at the Rhinefalls” (1997, Intakt) 
    -
    John Coltrane sextet “Live at the Village Vanguard Again !” (1966,
      Impulse) 
    A suivre tous les mardis de 22 h 30 à 0 h 30 
 

30 mercredi 

  • Paris, Jazzclub le Sunside, 21h30

    Ted Curson Quartet

    Ted Curson, tp/bgl/ voc; Alain Jean-Marie, p; Gilles Naturel, cb; Philippe Soirat, dm; Invités: Bob Ferrel, tb; Pierrick Pédron, as; Guillaume Naturel, fl; Daoud-David Williams, perc; Julie Saury, perc/congas; Chœur / voix: Evrim Özsuca (Turquie), Ferhat Öz (Turquie), Jaanika Ventsel (Estonie), Daiva Starinskaite (Lituanie), Julija Zakirova (Lettonie)
    Enregistrement en public pour les Disques Futura et Marge

 
  • Chaîne TV "Mezzo", 23h00 Jazz live
    Miguel Poveda, Duquende, Chicuelo
    Concert (2004, 50 mn)

    Il sera question de flamenco, dans ce Concert capté au festival arlésien Les Suds, avec pour invités Miguel Poveda, Duquende et Chicuelo. Chanteur de flamenco à la carrière fulgurante, bardé de prix internationaux, le jeune Miguel Poveda, a atteint une maîtrise du canto jondo (chant profond) que la plupart des autres artistes de flamenco mettent une vie entière à obtenir... C’est un payo, un nongitan, qui prouve que son chant poignant et délié égale celui, rugueux et écorché, des meilleures voix gitanes... D’ailleurs, génération oblige, Miguel est accompagné par un nouveau talent de la guitare flamenca, le Barcelonais Chicuelo qui suit sa passion rageuse et tragique jusque dans ses silences : l’un des artistes phares du flamenco contemporain... A leurs côtés, Juan Raphael Cortes, Duquende, né en 1965 au sein d’une famille gitane, délivre son duende naturel. Sa technique sûre le place parmi les plus grandes voix du flamenco du XXIe siècle.

 
31 jeudi
  • Veyras-sur-Sierre, Festival Tohu-Bohu (C'est du rock)
    Avant-goût du festival avec:

    22h00 Brainless funk
    Brainless c'est 12 musiciens de Suisse Rromande, réunis depuis dix ans ! Leur style oscille entre un funk seventies et contemporain enrichi d'influences diverses (jazz, P-funk, ska et hip hop). Leur but, en plus d'augmenter encore et toujours l'esprit du funk, est de réunir tous styles de public autour d'une musique festive et sensuelle.
    Brainless, déjà bien présent sur la scène Suisse, s'ouvre désormais à l'Europe entière. L'année 2004 marque l'ascension du groupe à des festivals de grande ampleur. En plus de ces scènes importantes, la funky family continue à écumer les caves à jazz avec autant de bonne humeur. Sortie de leur premier opus "do you speak funk ?" en avril 2003. Distribué en Suisse et en Espagne. Le prochain album est prévu pour fin septembre 2006 !

    00h00
    Bonzzaj Soundsystem DJ Electronic groove

    Originaire du Haut-Valais, le collectif Bonzzaj sera emmené pour l’occasion par Nemoy et fera monter l’ambiance en fin de soirée. Leur musique de style électronique est teintée de sonorités jazz, funk, reggae et soul.
 
  • Paris, Jazzclub le Sunside, 21h30

    Ted Curson Quartet

    Ted Curson, tp/bgl/ voc; Alain Jean-Marie, p; Gilles Naturel, cb; Philippe Soirat, dm; Invités: Bob Ferrel, tb; Pierrick Pédron, as; Guillaume Naturel, fl; Daoud-David Williams, perc; Julie Saury, perc/congas; Chœur / voix: Evrim Özsuca (Turquie), Ferhat Öz (Turquie), Jaanika Ventsel (Estonie), Daiva Starinskaite (Lituanie), Julija Zakirova (Lettonie)
    Enregistrement en public pour les Disques Futura et Marge

 

Avant   /   historique   /    Après
bréviations des noms d'instruments

Sous réserve de changements et sans garantie
Copyright site et photos © 1998-2006 Michel Vonlanthen

jazzphone