www.jazzphone.ch
Agenda du jazz romand
Avant   /   historique   /    Après
Abréviations des noms d'instruments

SEPTEMBRE 2006

AGENDA JAZZPHONE
Comment obtenir des photos ?

J A Z Z

FESTIVALS, EVENEMENTS, ETC

1 vendredi 

  • Carouge, Brasserie des Artisans, 20h30
    JazzBoulevard 
     

  • Lutry, Sur les quais, 20h00
    Hot Pepper Band
    
  • Morges, Place de l'Hôtel-de-Ville, 17h00
    Les Rats de Cave Caf'Conc', jazz
    
  • Thonon-les-Bains (F), Maison des Arts, 20h30
    Solam   Photo (© Del Curto)
    Stéphanie Riondel, voc; Ignacio Lamas, g; Mathias Demoulin, cb

JAZZPHONE
c'est plus de
20 mille accès/jour

Voulez
-vous y faire de la pub?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Chaîne Tv "Mezzo", 23h05 JAZZ & CO
    Anointed Jackson Sisters
    Festival de Fès. Concert (2003, 54 mn), réalisation : Oliver Becker

    Caroline du Nord. Bertha Jackson, mère de sept enfants et épouse d’un pasteur, Carlton Jackson, a vécu toute sa vie pour le gospel. Fervente chrétienne, elle passait ses week-ends sur les routes, à chanter et à prêcher. En 1984, avec d’autres chanteurs, elle forme un quartet appelé « Evangelist Bertha Jackson and the True Gospel Singers ». Passionnée, elle apprend à ses enfants à chanter et les fait participer autant que possible à ses concerts. Les autres membres du quartet commencent à se lasser de ces tournées des églises et des villages et désertent. Alors les filles prennent la relève et préparent leur premier grand concert familial. La foule est conquise. Agées de 12 à 28 ans, certaines mariées, d’autres célibataires, elles prennent la route sous le nom des « Evangelist Bertha Jackson and The Jackson Sisters ». En 1993, les Jackson Sisters sortent leur premier album. Elles signent avec une maison de disques et changent leur nom pour « The Anointed Jackson Sisters ». Depuis maman Jackson s’en est allée, mais ses filles continuent à chanter pour elle et pour Dieu des «spirituals» issus du gospel du sud des Etats-Unis, inspirés du jazz et du rhythm and blues. Redif. le 4 à 1h et le 9 à 2h20

2 samedi 

  • Bernex, Jazz à Bernex
    13 orchestres, 100 musiciens, 4 podiums, 40 heures de jazz

    Paris Swing Orchestra, The Benny's Goodies, Roger Robert Trio, Swiss Yerba Buena Creole Rice Jazz band, Java Five 5tet vocal, Michel "Boss" Queraud, tp/cl, Jazz Daniel's Puddleurs, Trio Duma, Jazz Boulevard, Pierre Losego Trio, Only Blue Stompers, J.Golay-J.Ducrot 4tet, Swing Session, Big Band Dardagny-Russin
     

  • Bôle, Parabole Festival, 23h30
    Patatas Chipas Club funk
    Carlosito, voc/samples/rap; David, dm; Sylvain, g; Fabrice, b; Laurent, Hammond B3/kbd; Aïna, bs; Dadi, tb   Photos Cully Jazz 2004

     

  • Lausanne, Folies Voltaire (Parc de Mon Repos), 20h30
    Solam   photo (© Del Curto)
    Stéphanie Riondel, voc; Ignacio Lamas, g; Mathias Demoulin, cb

 

3 dimanche 

  • Bernex, Jazz à Bernex
    13 orchestres, 100 musiciens, 4 podiums, 40 heures de jazz
    Paris Swing Orchestra, The Benny's Goodies, Roger Robert Trio, Swiss Yerba Buena Creole Rice Jazz band, Java Five 5tet vocal, Michel "Boss" Queraud, tp/cl, Jazz Daniel's Puddleurs, Trio Duma, Jazz Boulevard, Pierre Losego Trio, Only Blue Stompers, J.Golay-J.Ducrot 4tet, Swing Session, Big Band Dardagny-Russin A midi, repas New Orleans
     

  • Genève, Festival de la Bâtie, Villa Dutoit, 20h30
    Musiques de chambre en chambres
    Création du Collectif de Compositeurs (Le CoCo) Viens à la maison

    Patrick Devers, perc; Pete Ehrnrooth, cl; Claude Jordan, fl/électr; Jean-François Mathieu, g; Christine Schaller, voc; Jacques Siron, cb; Claude Tabarini, dm

    Ils sont sept aventuriers de la musique dont la virtuosité n’a d’égale que leur sens de l’improvisation et de l’originalité. Spécialiste des mariages de styles où le jazz, la musique contemporaine, le rock, le bruitisme, l’ethno et le classique s’entrecroisent sans complexe, le collectif de compositeurs CoCo investit les chambres de la Villa Dutoit. À chaque espace correspond un tableau sonore et visuel particulier, composé par les musiciens en petit ou grand groupe. Libre de se déplacer d’une pièce à une autre, le public rencontre des situations imaginaires, graves ou burlesques, méditatives ou provocatrices, agitées ou immobiles. Poétique et contrasté, l’ensemble forme une exposition d’organismes vivants mus par une horloge invisible et un moteur commun : le pur plaisir du jeu.
     

  • Annecy, Festival de la Bâtie, Château Rouge, 19h30
    Quartier Lointain & Kitchen Project

    Compositions instantanées - Performance musicale & vidéo: "Tout vient du ventre"

    Michel Wintsch, kbd; Béatrice Graf, dm; Cyril Moulas, b;
    Kitchen Project: Marc Philippin, Soômi Dean
    Invité à Chateau-Rouge, Annemasse: MC Davide Granite
    Invité au Vélodromme de Plan-les-Ouates: Baba Konate, perc (Burkina Faso)


    À ma droite, un magicien des claviers, un bassiste surdoué et une batteuse multistyles se lancent dans les improvisations les plus diverses, entre réminiscences de rock progressif et influences groove du jazz contemporain. À ma gauche, pourvu d’une lampe de poche pour seul éclairage, un duo de vidéastes fous furieux puise dans un fourbi de chiffons et d’objets divers, qu’il manipule devant deux petites caméras dv. Tourné en direct dans une esthétique « low tech », composé d’images hypnotiques et fascinantes, le cinéma expérimental de Kitchen Project répond au cocktail de délicatesses musicales et d’âpretés sonores de Quartier Lointain. Une performance musicale et vidéo de haut vol.
     

  • Annemasse, Château Rouge, 19h30
    Quartier Lointain & Kitchen Project   Plus d'infos


    Michel Wintsch aux claviers, Béatrice Graf à la batterie et Cyril Moulas aux guitares sont tout trois compositeurs et possèdent un bagage musical impressionnant. Quartier lointain les réunit depuis 2003.
    Comme ils aiment les aventures, ils sont aujourd’hui associés au couple d’artistes vidéastes Kitchen project qui donne une nouvelle dimension à l’improvisation musicale en intégrant l’image vidéo conçue en direct...

 

4 lundi 

  • Genève, Festival de la Bâtie, Villa Dutoit, 20h30
    Musiques de chambre en chambres
    Création du Collectif de Compositeurs (Le CoCo) Viens à la maison

    Patrick Devers, perc; Pete Ehrnrooth, cl; Claude Jordan, fl/électr; Jean-François Mathieu, g; Christine Schaller, voc; Jacques Siron, cb; Claude Tabarini, dm
     

    Ils sont sept aventuriers de la musique dont la virtuosité n’a d’égale que leur sens de l’improvisation et de l’originalité. Spécialiste des mariages de styles où le jazz, la musique contemporaine, le rock, le bruitisme, l’ethno et le classique s’entrecroisent sans complexe, le collectif de compositeurs CoCo investit les chambres de la Villa Dutoit. À chaque espace correspond un tableau sonore et visuel particulier, composé par les musiciens en petit ou grand groupe. Libre de se déplacer d’une pièce à une autre, le public rencontre des situations imaginaires, graves ou burlesques, méditatives ou provocatrices, agitées ou immobiles. Poétique et contrasté, l’ensemble forme une exposition d’organismes vivants mus par une horloge invisible et un moteur commun : le pur plaisir du jeu.

 

5 mardi 

  • Genève, Festival de la Bâtie, P.T.R. (Usine), 21h00
    Hoba Hoba Spirit Big ramdam
    Adil Hanine, Saad Bouidi, Anouar Zehouani, Réda Allali, Othmane Hliler
     

    Impossible de coller une seule étiquette à ce singulier groupe de fusion marocain. Après avoir cultivé un répertoire de reprises qui mélangeait le rock et le raï pour des soirées entre amis, ses cinq musiciens ont progressivement inventé un groove maghrébin où les guitares électriques viennent percuter les rythmiques gnaoui ou châabi de leur culture traditionnelle. Aujourd’hui encensée par les connaisseurs, leur musique est à l’image du Maroc contemporain : un creuset où cohabitent, s’affrontent et fraternisent des influences africaines, arabes, berbères et occidentales. Ancrées dans le quotidien de leur génération, leurs paroles mi-arabes mi-françaises brassent des préoccupations essentielles sans jamais se prendre au sérieux.
     

  • Genève, Festival de la Bâtie, Espace Vélodrome, 20h30
    Quartier Lointain & Kitchen Project

    Compositions instantanées - Performance musicale & vidéo: "Tout vient du ventre"

    Michel Wintsch, kbd; Béatrice Graf, dm; Cyril Moulas, b;
    Kitchen Project: Marc Philippin, Soômi Dean
    Invité à Chateau-Rouge, Annemasse: MC Davide Granite
    Invité au Vélodromme de Plan-les-Ouates: Baba Konate, perc (Burkina Faso)


    À ma droite, un magicien des claviers, un bassiste surdoué et une batteuse multistyles se lancent dans les improvisations les plus diverses, entre réminiscences de rock progressif et influences groove du jazz contemporain. À ma gauche, pourvu d’une lampe de poche pour seul éclairage, un duo de vidéastes fous furieux puise dans un fourbi de chiffons et d’objets divers, qu’il manipule devant deux petites caméras dv. Tourné en direct dans une esthétique « low tech », composé d’images hypnotiques et fascinantes, le cinéma expérimental de Kitchen Project répond au cocktail de délicatesses musicales et d’âpretés sonores de Quartier Lointain. Une performance musicale et vidéo de haut vol.
     

  • Sion, Fetartista (Esplanade de la Treille), 19h30
    Solam   photo (© Del Curto)
    Stéphanie Riondel, voc; Ignacio Lamas, g; Mathias Demoulin, cb

BD-FIL
Festival de BD de Lausanne
du 8 au 10 septembre
Voir ici

 

Concours 2006 de bande dessinée et du meilleur fanzine

Placé sous le thème du cinéma, le concours de bande dessinée 2006 était ouvert à toute personne de plus de 15 ans n’ayant jamais été publiée. Il a réuni plus de 100 participants en provenance d’Algérie, d’Allemagne, d’Autriche, de Belgique, de France, du Maroc et de Suisse. Chaque participant devait remettre une planche BD, de style et d’exécution libres, présentant une histoire complète sur le thème du concours. Un jury présidé par Christophe Bertschy (parrain du Festival 2006) et composé de Chantal Prod’hom (directrice du MUDAC, Lausanne), François Boisrond (peintre et illustrateur, Paris), Daniel Pellegrino (libraire et co-fondateur des éditions indépendantes Atrabile, Genève) et Philippe Duvanel (directeur artistique de BD-FIL, Lausanne) a désigné les lauréats suivants:

1er prix (1'500 Euros): Nicolas Bottereau (22 ans), France, sans titre

2ème prix (1'250 Euros): Aurore Petit (25 ans), France, « Lucas se fait du cinéma »

3ème prix (1'000 Euros): Enikö Gömöri (33 ans), Allemagne, « Film noir »

ainsi qu’une mention spéciale (750 Euros) à Charlotte Villard (22 ans), Suisse, pour son projet « Apparitions ». Cette mention a été attribuée pour l’exceptionnelle qualité de réalisation du projet ainsi que pour la très grande subtilité de son idée, soit la reprise de scènes de films où Alfred Hitchcock apparaît comme figurant.

Un jury identique à celui du concours de bande dessinée a désigné « le joli collectif » (Lausanne, Suisse) comme lauréat du concours du meilleur fanzine pour sa publication intitulée « faits divers », un objet original se distinguant autant par la qualité de ses illustrations que par sa forme. Le collectif concourrait aux côtés de « Dling Dling», Macchia (CH) ; «Ecarquillettes» (F) ; «Kirn», n° tirez sur le bon du 06.06.2006 (F) ; « Mikromix » no 14 (F) ; « LE LABO » (CH) et «Turkey Comix» no 14, éditions The Hoochie-Coochie (F). Tous les fanzines devaient avoir été publiés entre le mois de juin 2005 et le mois de juin 2006.

 

 

 

 

 

  • Radio Libertaire (FM 89,4 Mhz Paris Ile-de-France)
    Programme de l’émission Jazz en Liberté animée par Gérard Terronès
    Tous les mardis de 22 h 30 à 1 h
    Pour écouter en direct sur Internet
     

    Autour de quelques concerts parisiens à venir

    - European Jazz Ensemble en public “20th Anniversary Tour” (1996, Konnex) 

    - The Last Poets “Chastisment” (1972, Douglas)

    Monnette Sudler ensemble “Meeting of the Spirits » (2005, Isma’a-Discograph)

     

    Archie Shepp quartet en public “Parisian Concert, vol. 1” (1977, Impro)

    Denis Colin trio and Gwen Matthews “Something in Common” (2002, Nato-Universal)

     

    Aldo Romano trio en public “Jazz à Porquerolles” (2005, Jazz à Porquerolles)

    William Parker quartet “O’Neal’s Porch” (2000, Centering Music-AUM Fidelity)

    Sunny Murray  sextet with LeRoi Jones / Amiri Baraka “Sunny’s Time Now & More (1964, Jihad-Jazzette)

6 mercredi 

 

7 jeudi 

  • Carouge, Chat Noir, 19h30
    Blakat Jam Session avec le groupe PPA+
    dir Ernie Odoom; invitée:
    Mirjam Van Der Loo
    Jam session générale, amenez votre instrument !

     

  • Genève, Festival de la Bâtie, Casino-Théâtre, 21h00
    Léo Tardin Grand Pianoramax & Celena Glenn Genève / New York
    "
    J’ai amené une amie"
    Celena Glenn, voc; Leo Tardin, Minimoog/Rhodes/p; Julien Charlet, dm
     

    Basé à New York depuis ses études à la New School University, le prodige du piano jazz genevois mène aujourd’hui une superbe carrière internationale. Il emmène aujourd’hui un morceau de la grande cité américaine en la personne de la poétesse de Brooklyn Celena Glenn. Cette figure phare de la scène new-yorkaise actuelle, double championne de la National Poetry Slam aux USA, pratique le jeté de mots comme une performance. Elle évolue ici sous le fronton du Grand Pianoramax, projet de Léo Tardin où se développe un répertoire mâtiné d’ostinatos broken beat et de poésie slam freestyle. Entre hybrides nu-jazz et injections de musique classique, une sidérante soirée futuriste
     

  • Lausanne, Les Docks
    Reprise des concerts
     

  • Vevey, Les Temps Modernes, 21h00
    Jam-session

 
  • Chaîne Tv "Mezzo", 23h00 JAZZ & CO
    Blues Session : Roy Gaines
    Jazz (2002, 58mn), réalisation : Patrick Savey

    Très marqué par T. Bone et Gatemouth Brown, Roy Gaines a enregistré de nombreux disques à New York ou Los Angeles, moins sous son nom qu’en tant que guitariste de studio, derrière Roy Milton, Chuck Willis, les Everly Brothers, les Supremes, Bobby Darin, Stevie Wonder, Gladys Knight… Roy Gaines acquiert une petite notoriété notamment grâce à un rôle dans « La Couleur Pourpre » de Steven Spielberg. Le vrai succès, lui, sera fera attendre jusqu’à la fin des années 90 et les albums « Lucille Works for Me » (1996) et « Bluesman for Life » (1998). Le guitariste et chanteur texan était sur la scène du Jazz Club Lionel Hampton le 10 octobre 2002, avec ses acolytes du West Coast Blues Band : George Pandis à la trompette, Dean Roubicek au saxophone, Robert Welsh aux claviers, Thomas Bowers à la basse et Robert Bean à la batterie. Redif. le 13 à 2h, le 17 à 1h et le 22 à 1h55

8 vendredi 

  • Lausanne, Bibliomédia suisse, 19h00
    Baudoin-Francioli-Lindemann
    Edmond Baudoin,; Léon Francioli, cb; François Lindemann, p
     

  • La Chaux-de-Fonds, Cave du P'tit Paris, 21h00

    "Un sang d'Encre" Première partie
    Marc Perrenoud & Sylvain Ghio 2uo
    Marc Perrenoud, p; Sylvain Ghio, dm

    "Un sang d'Encre" Seconde partie
    Marc Ducret 3io
    Marc Ducret, g; Dominique Pifarély, vl; Antonin Rayon, Hammond B3

    Guitariste autodidacte, Marc Ducret a développé en compagnie de Tim Berne un langage personnel unique, qui le démarque de tous ses pairs. Affranchi des codes et des étiquettes, ce musicien libre noue ses cordes à celles du violoniste Dominique Pifarély (qui a croisé l’archet avec Sclavis, Daniel Humair ou Joachim Kuhn) et avec les tirettes harmoniques de l’orgue Hammond B3 d’Antonin Rayon. Conjugaison des ces trois talents contemporains, Sang d'Encre est une mise en musique de textes de Kafka, Quiroga, Motolinia, etc. qui a récemment enthousiasmé les scènes françaises. En première partie, la batterie  tentaculaire de Sylvain Ghio s’offre au piano spectral de Marc Perrenoud. Cette paire-là n’usurpe pas son appellation de nouvelle génération montante du jazz romand
     

  • Yverdon-les-Bains, La Matelote, 19h00
    Les Jazztacouères
    Repas-concert en faveur de "Hospi Récré"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BD-FIL
Festival de BD de Lausanne
du 8 au 10 septembre

 

La deuxième édition de BD-FIL, Festival international de bande dessinée de Lausanne, se célèbrera du 8 au 10 septembre prochain. Organisée dans le quartier du Flon et de ses alentours, elle offrira un regard large, festif et éclectique sur l’ensemble du 9ème art. Sept expositions sont à son programme avec, notamment, une présentation phare de 150 oeuvres inédites du maître italien de l’illustration, Lorenzo
Mattotti. Sept expositions off, d’accès libre, sont également à l’affiche au côté d’une programmation de courts-métrages d’animation, de l’accueil de fanzines et de bouquinistes, d’animations pour les enfants, de spectacles de théâtre de rue, d’ateliers, de performances de dessin en direct, de forums, d’une librairie érotique et de la présentation d’une librairie géante offrant pas moins de 5'000 titres différents. Plus de 60 auteurs en provenance de Suisse, France, Belgique et Italie seront présents pour des séances de dédicaces. L’ensemble du programme s’articulera sur l’ensemble des journées, dès 10h, et se prolongera tard dans la nuit à l’Atelier volant, au D !Club, aux Docks ainsi que dans l’espace Phylactère(s), le coeur du Festival, ouvert jusqu’à 22h30 (di, 19h30). Le programme complet et la billetterie sont d’ores et déjà disponibles sur www.bdfil.ch.

Organisé pour la première fois à Lausanne en 2005, BD-FIL, le Festival international de bande dessinée de Lausanne, ouvrira ses portes du vendredi 8 au dimanche 10 septembre prochain pour son deuxième chapitre. Il prendra place dans le quartier du Flon ainsi que sur la rue des Terreaux. Son accès sera libre, à l’exception des expositions, des ateliers, des performances de dessin en direct et des programmes de courts-métrages.

Sept expositions à l’affiche
Un total de sept expositions sera proposé, avec, une présentation muséographique de 150 oeuvres inédites de Lorenzo Mattotti, le grand maître italien de l’illustration (accessible jusqu’au 24 septembre); une évocation de l’évolution artistique et technique du Belge Bernard Yslaire, l’auteur du légendaire Sambre, et des installations particulières mettant en avant les talents du parisien Stéphane Blanquet (galerie photos de body painting), du lausannois Christophe Bertschy (invitation à la découverte de l’univers de Nelson) et de l’artiste suisse Noyau (présentation de 120 chefs d’oeuvre d’art suisse en version lilliputienne)

Un hommage aux 60 ans des éditions
Le Lombard sera, par ailleurs, proposé au travers d’une exposition de planches originales de Cosey, Dany, Derib, De Vita, Grenson, Rosinski, Tibet, Vance et Weinberg. Les nouveaux talents brilleront, quant à eux, à travers la présentation exhaustive des 100 projets reçus à l’occasion du concours 2006 de bande dessinée de BD-FIL.

Mais encore…
Plus de sept expositions off, d’accès libre, viendront compléter le programme artistique avec, notamment, une exposition d’ex-libris érotiques, une exposition organisée à la Bibliothèque municipale en regard du livre « L’Etang et les Spasmes dans la bande dessinée » de Pierre-Yves Lador (ancien directeur de la bibliothèque et initiateur de son fonds de bande dessinée) et les expositions des éditions suisses Castagniééé et Paquet.

Les fanzines (plus de 10 au rendez-vous) et les bouquinistes participeront également à la fête alors que le cinéma prendra une place de choix avec la projection de deux programmes originaux de courts-métrages. Les enfants seront rois avec une programmation sur mesure, une garderie et un accès gratuit pour tous ceux âgés de moins de 12 ans. Côté librairie et dédicaces plus de 60 auteurs voisineront une librairie géante, proposant par moins de 5'000 titres, pour des rencontres et des séances ininterrompues de dédicaces. Le
public averti trouvera son bonheur dans une librairie érotique mise spécialement sur pied pour le Festival à la Galerie Humus.

Un esprit de fête et de rencontre…
Le théâtre de rue tiendra, en journée et sur tout le Festival, le haut du pavé avec plus de quatre spectacles différents. La nuit, quant à elle, s’amorcera dans une ambiance lounge proposée dans l’espace Phylactère(s), le lieu de rencontre du Festival. Elle se prolongera dans les clubs musicaux de la place, avec, en point culminant, la soirée Jagern!, du collectif éponyme, une performance entre musique et dessin proposée à l’Atelier Volant, le vendredi 8 septembre dès 22 h30. Des performances de dessin auront également lieu en journée à l’extérieur avec le joli collectif, une équipe de dessinateurs lausannois qui jouera la carte de l’impro du des planches à dessin géantes. Leurs oeuvres seront, ensuite, exposées dans le cadre du festival PictoBello de Vevey.

Un accueil amélioré
Véritable point noir de BD-FIL 2005 la signalétique sera considérablement améliorée et sera proposée de façon originale puisqu’elle s’inspire d’objets utilisés sur les chantiers. Les visiteurs disposeront, de plus, d’un plan en perspective pour s’orienter. Il est également à noter que le Festival proposera une offre de restauration et de boissons à prix modérés.

Accès
L’accès au Festival est libre, exception faite des expositions, des courts-métrages d’animation, des performances de dessin en direct ainsi que des ateliers. Les forfaits pour les éléments payants sont en vente sur www.bdfil.ch ainsi qu’auprès de la plupart des libraires spécialisés romands et des magasins Payot Libraire. Leur prix est fixé
à Fr. 12.- avec, comme nouveauté 2006, un prix réduit à Fr. 9.- (enfants dès 12 ans, apprentis, étudiants, chômeurs et bénéficiaires d’une rente AI/AVS). Des abonnements 2 ou 3 jours sont également proposés. Les
enfants de moins de 12 ans sont accueillis gratuitement.

9 samedi 

  • Avenches, Jazz Club, 21h00
    Mama and the Kids Old time jazz
     

  • Bienne, Elfenaupark, 15h00
    Les Digitales
    musique électronique

    <strøm> / A-Poetik / Blindekinder & Silber Ingold  / D'Incise / Timide et Fragile (Jimi Trip) / Merj Experience / PaLo trio  / Seychal-Mills
    SPL Pierre-André Aebischer & Nicolas Bonstein

    After:
    AreYouVeda / Wubert n' Djeree (live) & Smatman / Hermann Mohn / Reverend M&M  (DJ team)  / SM (live) / movement in sight (DJs)

    En septembre Bienne est une ville très culturelle. Il y a les journées photographiques de Bienne et surtout la première édition des Digitales de Bienne qui aura lieu le samedi 9 septembre dans le parc Elfenau (quel nom féerique) qui est à deux pas de la gare.

    Votre dernière chance de la saison pour venir écouter une ribambelle de musiciens électro de tout style et de grande qualité confortablement installé dans une chaise longue.

    Bref, les festivités commenceront à 15h dans le parc et une after aura lieu à 22h à l'Etage St. Gervais
     

  • Chardonne, Caveau des Vignerons, 18h00
    Hot Pepper Band
     

  • Morges, Château, 17h30
    Jazz et Blues
    Repas-concert en faveur de "Entrée-secours"

BD-FIL
Festival de BD de Lausanne
du 8 au 10 septembre
Voir ici

 


Journée européenne du patrimoine
Musées d'état en entrée libre et certains monuments privés exceptionnellement visitables.
Voir ici pour la Romandie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Chaîne Tv "Mezzo", 23h05 JAZZ & CO
    Stefano Di Battista
    Jazz in Marciac. Concert (2003, 52 mn), réalisation : Frank Cassenti

    Saxophoniste alto et soprano italien, Stefano Di Battista commence le saxophone vers 13 ans au sein d’une petite formation de quartier. Il s’oriente vers le jazz après avoir découvert Art Pepper et rencontré Massimo Urbani, qui deviendra son mentor. Ce soir, Mezzo vous propose de le découvrir au festival Jazz in Marciac de 2003 en compagnie d’Eric Legnini au piano, de Rosario Bonacorso à la contrebasse et d’André Ceccarelli à la batterie pour quatre morceaux : « Anastasia », « Elvin’s song » (S. Di Battista), « Amorozo » (V. Mendoza) et « Blue Monk » (T. Monk) avec deux jeunes élèves. Redif. le 11 à 1h, le 16 à 2h, le 22 à 1h et le 28 à 1h

 

10 dimanche 

  •  

 

 

 

 

 

 

 

BD-FIL
Festival de BD de Lausanne
du 8 au 10 septembre
Voir ici


Journée européenne du patrimoine

Musées d'état en entrée libre et certains monuments privés exceptionnellement visitables.
Voir ici pour la Romandie

11 lundi 

  •  

 

12 mardi 

  •  
 
  • Chaîne Tv "Mezzo", 23h00 JAZZ DOC
    Early Duke Ellington on Films Concert (1992, 1h04)

    Duke Ellington est né en 1899 à Washington. Son vrai nom est Edward Kennedy Ellington. Il prend ses premiers cours de piano à l’âge de 7 ans. Dès l’âge de 16 ans, il compose un ragtime : « Soda Fountain Rag ». En 1923, il créé son « Grand Orchestre » à New- York et fait son premier enregistrement. Cet orchestre devient l’une des plus célèbres formations de jazz. Duke Ellington, qui cumule la double fonction de chef d’orchestre et de pianiste soliste, est une des figures essentielles du jazz, mêlant avec génie l’esprit du blues à une invention orchestrale raffinée, tout en restant dans la tradition négro-américaine. Mort à l’âge de 75 ans en 1974, il s’est avéré un maître du swing. Ce programme montre le « Duke » et ses musiciens sur scène, lors d’enregistrements filmés – en noir et blanc – pour la radio, dans des séquences de promotion, des concerts... Redif. le 19 à 2h20, le 24 à 2h et le 27 à 1h
     

  • Radio Libertaire (FM 89,4 Mhz Paris Ile-de-France)
    Programme de l’émission Jazz en Liberté animée par Gérard Terronès
    Tous les mardis de 22 h 30 à 1 h
    Pour écouter en direct sur Internet
     

    Autour de quelques saxophonistes ténors
    - David S. Ware quartet en public “Live in the World” (1998, ThirstyEar)
    - Steve Grossman trio “Reflections” (1990, Universal)
    - Sam Rivers quartet “Waves” (1978, Tomato)

    - Ken Vandermark  quintet en public “The Music of Roland Kirk” (2003, Atavistic)
    - Jean-Marc Padovani septet “Tribute to Eric Dolphy” (2003, Deux Z)
    - David Murray quintet “Remembrances” (1990, DIW)

    - Dexter Gordon quartet en public “Live at the Amsterdam Paradiso” (1969, Charly)
    - Chico Freeman quartet “Still Sensitive” (1979, India Navigation)
    - George Adams quartet “Hand to Hand” (1980, Soul Note)

13 mercredi 

  •  
 
  • Chaîne Tv "Mezzo", 23h00  NEW MORNING SHOW
    Richard Bona
    Concert (2002, 58 mn), réalisation : Patrick Savey

    Né au Cameroun d’une famille catholique en 1967, Richard Bona fait ses premiers pas à l’église en chantant dans la chorale que dirige sa mère. Il joue du balafon et s’initie à la guitare avant de découvrir la guitare basse qui devient son instrument de prédilection. A vingt ans, il décide de venir à Paris où il se fait rapidement remarquer. Il se produit sur scène et enregistre avec des musiciens reconnus tels Manu Dibango ou Jacques Higelin. Lors d’une tournée européenne, Joe Zawinul le repère et l’engage. Il s’installe a New-York. Il se produit régulièrement avec Harry Connick Junior, Paul Simon, les frères Brecker, Mike Stern, Brandford Marsalis ainsi qu’avec Harry Belafonte avec lequel il collabore en tant que directeur musical. Redif. le 16 à 1h, le 18 à 1h50 et le 26 à 1h

14 jeudi 

  • Divonne-les-Bains, Festival de la Bâtie, Esplanade du Lac, 20h30
    Quartier Lointain & Kitchen Project

    Compositions instantanées - Performance musicale & vidéo: "Tout vient du ventre"

    Michel Wintsch, kbd; Béatrice Graf, dm; Cyril Moulas, b;
    Kitchen Project: Marc Philippin, Soômi Dean
    Invité à Chateau-Rouge, Annemasse: MC Davide Granite
    Invité au Vélodromme de Plan-les-Ouates: Baba Konate, perc (Burkina Faso)
     

    À ma droite, un magicien des claviers, un bassiste surdoué et une batteuse multistyles se lancent dans les improvisations les plus diverses, entre réminiscences de rock progressif et influences groove du jazz contemporain. À ma gauche, pourvu d’une lampe de poche pour seul éclairage, un duo de vidéastes fous furieux puise dans un fourbi de chiffons et d’objets divers, qu’il manipule devant deux petites caméras dv. Tourné en direct dans une esthétique « low tech », composé d’images hypnotiques et fascinantes, le cinéma expérimental de Kitchen Project répond au cocktail de délicatesses musicales et d’âpretés sonores de Quartier Lointain. Une performance musicale et vidéo de haut vol
     

  • Fläsch (nahe Maienfeld), Barriquekeller, 20h00
    Christoph Stiefel
    Isorhythms for Solo Piano Jazz- Klassik-Minimal
    Christoph Stiefel, p/electronics
     

  • Lausanne, Théâtre de la Colombe, 21h14
    Organic Jazz Corporation
     

  • Pully, Galerie du Prieuré, 19h00
    Polopl Lavanchy et Julien Monti

 
  • Chaîne Tv "Mezzo", 23h00 JAZZ LIVE
    Joe Zawinul et Dee Dee Bridgewater
    Jazz à Juan. Concert (2003, 55 mn), réalisation : Patrick Savey

    Initié en 1960, le Festival de Juan les Pins, haut lieu du jazz, accueille chaque année des artistes de haut vol. Aperçu de qualité de l’édition 2003, avec le pianiste autrichien Joe Zawinul, fondateur de Weather Report. A 70 ans, il revient avec un nouveau «Syndicate «, une formation de quatre jeunes musiciens très solides, et mélange une nouvelle fois le jazz, le funk et les sonorités électroniques grâce a des synthétiseurs et des claviers électroacoustiques. Belle prestation de la chanteuse de jazz préférée des Français, la toujours très souriante Dee Dee Bridgewater qui entraîne son public entre scat et swing. Redif. le 20 à 1h55, le 24 à 1h et le 29 à 1h55

15 vendredi 

  • Genève, Festival de la Bâtie, P.T.R. (Usine), 23h40
    Experimental Tropic Blues Band
    Devil D’Inferno, dm/perc; Dirty Wolf, Boogie Snake, g; Lord Bernardo, harm (special guest)
     

    On dit qu’ils ont un bâton de dynamite à la place du cerveau. Il faut dire que ce trio affublés de pseudos à coucher dehors (voir ci-dessous) déversent un boogie punk rock and blues psychédélique et furibard. Bastonnés à longueur de concert par des riffs bestiaux, les amplis crient à la maltraitance et le public ressort cramé. Oui cramé mais content, et quand même bien nourri : brut de casse et ravageuse, la musique de ETBB n’en est pas moins influencée par des modèles de sophistication, tels The Cramps, Elvis Presley, Johnny Cash, Velvet Underground ou Alan Vega. Membre actifs du collectif Jaune Orange, qui rassemble ce qui se fait de mieux dans le rock belge actuel.
     

  • Genève, Festival de la Bâtie, Théâtre du Grütli, 23h00
    Quartier Lointain & Kitchen Project

    Compositions instantanées - Performance musicale & vidéo: "Tout vient du ventre"

    Michel Wintsch, kbd; Béatrice Graf, dm; Cyril Moulas, b;
    Kitchen Project: Marc Philippin, Soômi Dean
    Invité à Chateau-Rouge, Annemasse: MC Davide Granite
    Invité au Vélodromme de Plan-les-Ouates: Baba Konate, perc (Burkina Faso)
     

    À ma droite, un magicien des claviers, un bassiste surdoué et une batteuse multistyles se lancent dans les improvisations les plus diverses, entre réminiscences de rock progressif et influences groove du jazz contemporain. À ma gauche, pourvu d’une lampe de poche pour seul éclairage, un duo de vidéastes fous furieux puise dans un fourbi de chiffons et d’objets divers, qu’il manipule devant deux petites caméras dv. Tourné en direct dans une esthétique « low tech », composé d’images hypnotiques et fascinantes, le cinéma expérimental de Kitchen Project répond au cocktail de délicatesses musicales et d’âpretés sonores de Quartier Lointain. Une performance musicale et vidéo de haut vol.
     

  • Genève, Contretemps, 21h00
    Only Blue Stompers
    Georges Strahm, tp; André Curchod, tb; Thomas Winteler, cl/sax;  Richard Moret, dm/wbd; Philippe Anhorn, p/voc/tba Fred Cotting, cb; Marc Vittoz, g

    Ils swinguent et jonglent avec les "blue notes" du Jazz, sur le rythme appuyé du "stomp" qui caractérise le style original des orchestres de la Nouvelle Orléans.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dernière infos à J-2
(document Winword de 245 kB)

16 samedi 

  • Bienne, Théâtre de Poche, 21h00
    Solam
    Stéphanie Riondel, voc; Ignacio Lamas, g; Mathias Demoulin, cb
    Gaëlle Graf en entrée à 20h30
     

  • Nyon, Usine à gaz, ??h??
    Patatas Chipas Club funk
    Carlosito, voc/samples/rap; David, dm; Sylvain, g; Fabrice, b; Laurent, Hammond B3/kbd; Aïna, bs; Dadi, tb   Photos Cully Jazz 2004

 
  • Veyras-sur-Sierre, Festival Tohu-Bohu (C'est du rock)
    Tout le programme

  • Chaîne Tv "Mezzo", 23h00 JAZZ & CO
    Miguel Poveda, Duquende, Chicuelo
    Festival Les Suds à Arles. Concert (2004, 50 mn)

    Il sera question de flamenco, dans ce concert consacré au festival arlésien Les Suds, avec pour invités Miguel Poveda, Duquende et Chicuelo. Chanteur de flamenco à la carrière fulgurante, le jeune Miguel Poveda, a atteint une maîtrise du canto jondo (chant profond) que la plupart des autres artistes de flamenco mettent une vie entière à obtenir... Il est accompagné par un nouveau talent de la guitare flamenca, le Barcelonais Chicuelo. Redif. le 18 à 1h, le 23 à 2h05 et le 29 à 1h

17 dimanche 

  • Onex, Manège, 20h00
    Omar Pene & Le Super Diamono

    Avec 30 ans de carrière à son actif, Omar Pene est certainement l’un des artistes les plus respectés de son pays aux côtés de Youssou N’Dour, Thione Seck, Ismaël Lô et consort…
    Omar Pene et le Super Diamono constituent une référence pour des générations de mélomanes et d’artistes. Ils ont fini par marquer de leur empreinte la musique sénégalaise. Ils ont apporté une contribution considérable et indélébile dans l’évolution d’une musique moderne au Sénégal. L’introduction de percussions traditionnelles (sabars), de la batterie et du clavier, importés de la musique occidentale, fut déterminante dans ce qui allait devenir le Mbalax.
    La singularité de la voix d’Omar PENE et la force de ses textes, parfaitement en phase avec les préoccupations socio
    culturelles des populations, font de sa musique, un élément incontournable de la scène culturelle africaine.

 

18 lundi 

 

19 mardi 

  •  
 
  • Chaîne Tv "Mezzo", 23h00 JAZZ DOC
    Michel Portal Quintet
    Jazz à Vienne. Concert (2002, 50 mn)

    Michel Portal, clarinettiste et saxophoniste, est autant un interprète classique qu’un jazzman, doublé d’un compositeur talentueux, bardé de prix, notamment pour le cinéma puisqu’il a obtenu trois Césars obtenus pour « Le Retour de Martin Guerre » de Daniel Vigne en 1981, « Les Cavaliers de I’orage » de Gérard Vergez en 1983 et « Champ d’honneur » de Jean-Pierre Denis en 1986. L’itinéraire du musicien défie constamment l’académisme : il obtient en 1959 le Premier Prix de clarinette du Conservatoire de Paris, puis ceux des concours de Genève et du jubilé suisse en 1963, et aussi de Budapest en 1965. Il participe aussi aux orchestres de jazz, pour jouer les musiques de Pierre Michelot, Jef Gilson, Jean-Luc Ponty, Ivan Jullien ou André Hodeir... Parallèlement, il s’implique dans le free jazz dès que ce courant s’exprime sur la scène française. Le Michel Portal Quintet est composé de Michel Portal, du pianiste Bojan Z, du trompettiste italien Flavio Boltro, du contrebassiste François Moutin et du batteur Laurent Robin. Redif. le 26 à 2h

20 mercredi 

  •  
 
  • Chaîne Tv "Mezzo", 23h00 NEW MORNING SHOW
    Philip Catherine Quartet
    Concert (2002, 1h), réalisation : Patrick Savey

    Philip Catherine est né à Londres en 1942 d’une mère anglaise et d’un père belge. Issu d’une famille de musiciens (son grand-père était premier violon dans le London Symphony Orchestra), il développe dès son plus jeune âge son goût pour la musique. Il se lance dans la guitare quelques années plus tard, à l’âge de 14 ans, après avoir entendu jouer Georges Brassens et Django Reinhardt. Rapidement, il se tourne vers le jazz dont il dévore les albums de légende. Les légendes du jazz, justement, ne tarderont ni à faire sa connaissance, ni à jouer en sa compagnie. Parmi eux : Lou Bennett, Billy Brooks, Edgar Bateman, John Lee, Gerry Brown, Jean-Luc Ponty, Larry Coryell, Alphonse Mouzon, Charlie Mariano, Niels Henning Orsted Pedersen, Kenny Drew, Dexter Gordon, Toots Thielemans, Stéphane Grappelli, Charles Mingus, Chet Baker, Tom Harrell. Il n’a cessé depuis, de se produire avec les plus grands, se maintenant sans cesse au premier rang de la scène jazz européenne depuis les années 60. La captation de ce concert donné en 2002 le montre : son approche du son est unique. Son dernier album « Meeting Colours », avec Bert Joris ey lme Brussels Jazz Orchestra, est sorti en 2005. Philip Catherine sera en concert à Saint-Martin-d’Hères en mars 2007. Redif. le 23 à 1h, le 25 à 2h et le 28 à 1h55

21 jeudi 

  •  


 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

JAZZPHONE
c'est plus de
20 mille accès/jour

Voulez
-vous y faire de la pub?

Festival Akouphène
du 21 au 23 septembre 2006
Sur le bateau "Genève"
Quai Gustave-Ador
1207 Genève

21h00 Paperclay

Nicolas Masson, ts; Alexandre Babel, dm; Simon Payot, g
 

Fondé après une rencontre d’improvisation libre, ce trio genevois pratique une musique ouverte, allant du rock alternatif à la musique minimaliste, et s’inspire de compositions dont la construction permet aussi la surprise. Influencés à la fois par Big Satan, Bloodcount, Akosh S. ou Sonic Youth, les membres du groupe tâchent de trouver, à travers l’écriture et l’improvisation, le moyen de communiquer entre eux et avec le public
 

23h00 Vectrex 3 feat. Lucien Dubuis
Léandre Thiévent, tb; Alexis Hanhart, b; Lukas Knoepfel, dm; Lucien Dubuis, bcl

Né d’un puissant désir de liberté, Vectrex 3+ est une rencontre de quatre jeunes musiciens d’horizons divers. Se jouant des règles communément admises, ils partagent le goût d’une musique peu conventionnelle. Une batterie calme, puissante, groove, arythmique, soignée ou éclatée. Une basse tendre et méchante, bruyante ou à peine perceptible. Un trombone digne et poli, insolent et vulgaire. Une clarinette basse en pourparler avec le diable, dieu et les anges, qui seraient réunis autour d’un même alambic. Bref, avec Vectrex+, tout est possible
  • Chaîne Tv "Mezzo", 23h00 JAZZ LIVE
    Ray Charles et son trio
    Concert (2000, 58 mn), réalisation : Gérard Pullicino

    En 1960, Ray Charles chantait pour la première fois à l’Olympia. Deux concerts étaient programmés mais le spectacle fût un tel succès qu’il fût maintenu pendant deux semaines, avec deux concerts chaque soir. 2000 fût l’année d’un remarquable anniversaire puisque Ray Charles a célébré ses 70 ans, dont 50 ans de scène et les 40 ans de son premier Olympia, accompagné par son trio pour cette occasion spéciale. L’enregistrement de Gérard Pullicino est unique puisque aucune vidéo n’a jamais été faite avec ce trio. Il a offert en cette soirée du 22 novembre 2000 un show remarquable au public parisien. Redif. le 27 à 2h05

22 vendredi 

  • Genève, Contretemps, 21h00
    B-Connected
    Eugène Montenero, g; Stéphane Péchoux, dm; Marco Giovannetti, b; Pascal Walpen, tp; Xavier Nussbaum, ts/ss; Dominique Favre, p/kbd; Jean-Daniel "Cicco" Ciccone, perc/samples; 

    En 1994, le guitariste Eugène Montenero fonde un ensemble de jazz aux sonorités électriques et cuivrées, où énergie et expressivité se côtoient avec subtilité. Eugène Montenero fut rejoint par de talentueux musiciens venant d'horizons différents, chacun apportant, au fil des ans, expérience et couleur personnelle. 11 années plus tard, le groupe est dans sa pleine maturité avec Stéphane Péchoux à la batterie, Marco Giovannetti à la basse électrique, Pascal Walpen à la trompette, Xavier Nussbaum aux saxophones ténor et soprano, Dominique Favre au piano et keyboards, Jean-Daniel "Cicco" Ciccone aux percussions et sample et toujours Eugène Montenero à la guitare . Le bilan est révélateur : 6 albums (un 7e en préparation pour décembre 2006) ; des tournées, des concerts dans différentes régions du monde, de Lausanne à Shanghai
     

  • Lausanne, Les Docks, 21h00
    Citypercussion & Rudra Bejart

    En 1992, à la création de l'Ecole-Atelier "Rudra Béjart Lausanne" Thierry Hochstätter et Jean Bruno Meier ont débuté leur travail pédagogique et créé un style d'enseignement permettant aux danseurs d'aborder la percussion. Quelque 35 danseurs percussionnistes vous présenteront l’aboutissement de leur travail !


    Somogo

    Six percussionnistes et un joueur de didgeridoo qui n’ont de cesse d’offrir leur inépuisable énergie à chacune de leur rencontre avec le public. Chaque concert a un goût de paradis perdu, puis retrouvé grâce à la force de mouvements rythmiques torrides qui nous emmènent loin, très loin, aux quatre coins de nos pulsions. En fermant les yeux, les souvenirs olfactifs, visuels et auditifs remontent à la surface et nous enrobent d’atmosphères ancestrales et contemporaines, d’univers inconnus et connus
     

  • Morges, La Longeraie
    Swiss Dixie Stompers

 

 

 

 

 

Festival Akouphène
du 21 au 23 septembre 2006
Sur le bateau "Genève"
Quai Gustave-Ador
1207 Genève

21h00 Quartier Lointain feat. Bruno Amstad
Michel Wintsch, kbd; Cyril Moulas, b/g; Béatrice Graf, dm/bric et broc; Bruno Amstad, voc/électr

Quartier Lointain est un collectif de trois musiciens travaillant en improvisation, assumant l'héritage de la pop progressive des année 70, de Genesis à CAN, en passant par King Krimson (cf l'utilisation des synthétiseurs analogiques), tout en revendiquant la liberté et les grooves du jazz contemporain. Pour ce concert, ils invitent le remarquable chanteur zurichois Bruno Amstadt pour une rencontre détonante
 

23h00 Zakarya

Yves Weyh, acc/comp; Alexandre Wimmer, g/électr; Vincent Posty, b; Pascal Gully, dm

Découvert par John Zorn, qui produit leurs deux premiers albums, ce quartet français pille allègrement les styles musicaux les plus hétéroclites : à la musique de danse, il prend son caractère direct et populaire; au rock, le son de groupe; aux musiques contemporaines, la polyrthymie et l'atonalité; au jazz, l'improvisation; aux musiques klezmer ou balkaniques, leurs mélodies. Musiques concrètes ou électroniques, musique de cirque ou de cartoons, bruitisme ou minimalisme..., chacun est mis à contribution.
Un de ses butins le plus étonnant, ZAKARYA l'a puisé dans la musette de l'Oulipo. : composition à tiroir, tautogramme musical, pulsation cachée, transcription de recette de cuisine, détournement de forme, palindrome ... Les principes de l'Ouvroir de Littérature Potentielle se révèlent une mine inépuisable de découvertes, d'inspiration et d'amusements musicaux.
Alors, jazz ? rock ? musique improvisée ?...

Un reportage sur Zakarya fait par ARTE

23 samedi 

  • Avenches, Jazzclub Vully/Avenches, 21h00
    Jérôme de Carli Trio + Isla Eckinger straight ahead jazz
    Jérôme de Carli, p; Isla Eckinger, vibe; Georgios Antoniou, b; Michael Leuenberger, dm
     

  • Genève Rive, FNAC, show case
    Patatas Chipas Club funk
    Carlosito, voc/samples/rap; David, dm; Sylvain, g; Fabrice, b; Laurent, Hammond B3/kbd; Aïna, bs; Dadi, tb   Photos Cully Jazz 2004

     

  • Lausanne, Hermitage, 21h30-02h00
    Skapharnaüm   Photos 2003
    Christian Magnusson, tp; Samuel Hugnenin, as; César AUberson, ts; Nivaldo Candido, bs; ANdrea Esperti, tb; Benoit Friedrich, g; Tristan Michaud, g/voc; Manuel Moro, b; Daniel Bleikolm, p; Lukas Knoepfel, dm; Emmanuelle Perritaz, voc

    Groupe de SKA, big-band de jazz, orchestre de cirque ou fanfare balkanique, Skapharnaüm n'en est pas moins une irrésistible machine à faire danser !
     

  • Morges, La Longeraie, 19h00 repas-concert New Orleans
    Swiss Dixie Stompers

Festival Akouphène
du 21 au 23 septembre 2006
Sur le bateau "Genève"
Quai Gustave-Ador
1207 Genève

17h00 Présentation de la Collection Morceau (Bd-Cd)
Alex Baladi, dessin en direct + expo des planches originales; Ghostape,  impro, collage sonore; Brice Catherin, musique porno  
photos de la performance

La collection Morceau, éditions La Cafetière, vient présenter son concept de BD-CD (chaque album comprend un CD, la musique et la BD ayant été créées ensemble et s'inspirant l'une de l'autre). Pour cela, elle ne lésine pas sur les moyens et sort de sa poche deux bidouilleurs sonores et un peinturlureur, excusez du peu. Alex Baladi dessine en direct sur les solos de cassettophones, d’appeaux de canard et de violoncelle de Ghostape et Brice Catherin. De plus seront exposées les planches originales des Bd-Cd pour la joie des petits comme des plus grands.

Entrée libre (mais sortie payante si vous achetez une bd) et apéro

21h00 Les Colifichets
Francesco Miccolis, dm; Guillaume Perret, ts; David Doyon, g; Yannick Barman, tp/élect   Photos du concert

Soustrayant l'idée de la basse, l'ajout d'effets et d'électronique permet à ces quatre musiciens d'exploiter des textures sonores des plus larges et des plus grinçantes. Cette configuration leur ouvre les possibilités d'une pratique de l'harmonie et d'un traitement de son plus audacieux et plus libre. Un magma de jazzcore, de riffs rock hypnotiques et d'improvisations endiablées se développant sur des cycles des plus rageurs

23h00 Marc Ducret solo
Marc Ducret, guitare électrique et acoustique
Photos du concert

Pour la clôture du festival, nous avons l’honneur d’accueillir Marc Ducret pour son unique date en solo de la saison. Ce guitariste à la virtuosité hallucinante a développé une musique extrêmement singulière, toute en atmosphères ténues et en ambiances improbables. Musicien autodidacte, ce qui n’est tout de même pas si courant en jazz, il il se fait connaître à l’aube des années 90 en gagnant plusieurs concours, dont le prix Django Reinhardt en 1987.
A partir de ce moment, Marc Ducret se lance à corps perdu dans le jazz avant-gardiste, tout en conservant son jeu reconnaissable entre mille. Aux côtés de Tim Berne notamment, avec lequel il enregistre de 1991 à 1995 six albums consécutifs, il s’invente un nouveau son, moins propre et plus violent. Autodidacte éternel, il ne cesse d’apprendre, sans que personne ne puisse savoir jusqu’où il ira…

LAUSANNE
La nuit des musées
Site web

Lausanne, Hermitage, 21h30-02h00
Skapharnaüm   Photos 2003
Christian Magnusson, tp; Samuel Hugnenin, as; César AUberson, ts; Nivaldo Candido, bs; ANdrea Esperti, tb; Benoit Friedrich, g; Tristan Michaud, g/voc; Manuel Moro, b; Daniel Bleikolm, p; Lukas Knoepfel, dm; Emmanuelle Perritaz, voc

Groupe de SKA, big-band de jazz, orchestre de cirque ou fanfare balkanique, Skapharnaüm n'en est pas moins une irrésistible machine à faire danser !

 

  • Dübendorf, Obere Mühle, 20h30
    Christoph Stiefel
    Isorhythms for Solo Piano Jazz- Klassik-Minimal
    Christoph Stiefel, p/electronics
     

  • Olten, Vario Bar, 20h30
    Witch's Brew
    Ahmad Mansour, g; Pierangelo Crecenzio, b; Marc-Olivier Savoy, dm
     

  • Combaillaux (F-34), Théâtre de Verdure, 20h30
    Georges Crébassa Quartet
    Georges Crébassa, ts/ss/voc/sampl; Duncan Morellet, steel drums; Ph. Cazenove,
    cb; Arnaud Le Meur, dm
    
    Compositeur, arrangeur, saxophoniste et chanteur Georges Crébassa s'est 
    entouré de musiciens venus d'horizons musicaux différents, le mariage des 
    timbres, les compositions et le jeu des instrumentistes permettent de créer 
    une musique chaleureuse, innovante puissante et généreuse, vitalisée par 
    les courants musicaux actuels.
  • Chaîne Tv "Mezzo", 11h00 ANNIVERSAIRE
    John Coltrane
    Documentaire (1996, 52 mn), réalisation : Jean-Noël Cristiani

    Mezzo rend ce soir hommage à John William Coltrane, célèbre saxophoniste de jazz, compositeur et chef de formation américain, décédé il y a 39 ans. Il aura eu 80 ans le 23 septembre 2006. Il fut considéré comme le saxophoniste le plus révolutionnaire et le plus influent en jazz, et sans doute l’un des plus grands musiciens et l’un des artistes les plus influents de l’histoire de la musique. Il fait ses études à la Orenstein School of Music et entre aux Granoff Studios à dix-sept ans pour y parfaire sa formation. Après des participations dans divers ensembles, Coltrane intègre le Miles Davis Quintet en octobre 1955. Il enregistre le chef-d’oeuvres « Kind of Blue », avec le Miles Davis Sextet, puis décide de former son propre quartette, avec McCoy Tyner au piano, Steve Davis à la contrebasse, rapidement remplacé par Reggie Workman, et Elvin Jones à la batterie. Durant la dernière période de sa carrière, Coltrane affiche un intérêt croissant pour le style free jazz, dont Ornette Coleman, Albert Ayler ont été les pionniers dès la fin des années 1950. En décembre 1964, le John Coltrane Quartet enregistre le chefd’oeuvre « A Love Supreme », l’un des principaux canons de tout le jazz.
     

  • Chaîne Tv "Mezzo", 23H15 ANNIVERSAIRE
    Barney Wilen, The Rest of Your Life
    Documentaire (2005, 55 mn), réalisation : Stéphane Sinde

    Mezzo rend ce soir hommage au saxophoniste de jazz Barney Wilen en diffusant le documentaire de Stéphane Sinde, qui évoque la vie et l’oeuvre de l’artiste à travers le regard de ceux qui l’ont côtoyé. Un portrait en pointillé d’un musicien mythique, jouant à 18 ans aux côtés de Miles Davis, et que beaucoup qualifièrent de « plus grand saxophoniste européen ». Parti à Zanzibar dans les années 70 aux côtés d’une aristocrate déchue, objet de la BD culte de Loustal « La note bleue », Barney Wilen fut célèbre aussi bien pour ses apparitions brillantes que ses disparitions inexpliquées. Sous forme d’essai cinématographique, le film souhaite reconstituer un parcours de vie mystérieux, foisonnant, tout en questionnant la part de mythe du personnage. Un parcours qui nous entraînera de Jacques Thollot à Caroline de Bendern, en passant par Marie Möör, Loustal, Archie Shepp, Laurent de Wilde et Philippe Garrel. Redif. le 25 à 1h

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

24 dimanche 

  • Bern, Dampfzentrale (Marzilistr. 47), 20h00
    Pierre Favre-The Drummers
    Pierre Favre, Chris Jaeger, Fabian Kuratli, Markus Lauterburg, Lucas Niggli, Marcel papaux, Norbert Pfammatter, Fredy Studer, dm
     

  • Paris (F), New Morning, 18h00-minuit
    Hommage à Anga Diaz

 

25  lundi 

  •  

 
  • Paris (F), Jazz Club Lionel Hampton du Méridien Porte Maillot, 22h00
    Les Desktops Tamla-Motown revival
    Sophie Proix, voc; Maria Popkiewicz, voc; Luc Bertin, voc; Slim Batteux, voc/Hammond B3; Hervé Gourdikian, sax/fl; Johan Dalgaard, p/Wurlitzer; Jean-Do Sallaberry, g; Laurent Cokelaere, b; Manu Millot dm
    Et leurs invités: Klaus Blasquiz, voc; Denis Benarrosh, perc

26 mardi 

  • Genève, AMR (salle de concert), 21h30
    Jam Session
     

  • Verscio, Teatro Dimitri, 20h30
    Pierre Favre-The Drummers
    Pierre Favre, Chris Jaeger, Fabian Kuratli, Markus Lauterburg, Lucas Niggli, Marcel papaux, Norbert Pfammatter, Fredy Studer, dm

 
  • Paris (F), Jazz Club Lionel Hampton du Méridien Porte Maillot, 22h00
    Les Desktops Tamla-Motown revival
    Sophie Proix, voc; Maria Popkiewicz, voc; Luc Bertin, voc; Slim Batteux, voc/Hammond B3; Hervé Gourdikian, sax/fl; Johan Dalgaard, p/Wurlitzer; Jean-Do Sallaberry, g; Laurent Cokelaere, b; Manu Millot dm
    Et leurs invités: Klaus Blasquiz, voc; Denis Benarrosh, perc
     

  • Chaîne Tv "Mezzo", 23H00 JAZZ DOC
    Claude Luter
    Jazz à Antibes. Concert (1987, 2x26 mn), réalisation : Jean-
    Christophe Averty

    Claude Luter, chantre du jazz New Orleans, a la révélation du jazz en 1938. Il s’essaie au cornet, puis adopte la clarinette. Sa carrière de musicien débute véritablement en 1945 dans de petits clubs du Quartier Latin et du 16ème arrondissement de Paris. Avec son orchestre les Lorientais, fondé un an plus tard, Claude Luter a été l’une des grandes figures de l’âge d’or de Saint-Germain-des-Prés. Luter participe ensuite au festival de Paris où il accompagne Sidney Bechet. Les Lorientais représentent alors ce qui se fait de mieux. Luter joue avec une foi, une sincérité, une flamme qui ressuscitent la grande période polyphonique de la musique néo-orléanaise. Après six années auprès de celui « qui lui a tout appris », Luter reste seul à la tête de son orchestre et se produit un peu partout dans le monde notamment en Amérique du Sud en 1957 et dans l’Union Soviétique en 1962.

27 mercredi 

  • Genève, AMR (cave), 21h30
    Jam des Ateliers
     

  • Luzern, Théâtre La Fourmi (Tribschenstr. 61), 20h30
    Pierre Favre-The Drummers
    Pierre Favre, Chris Jaeger, Fabian Kuratli, Markus Lauterburg, Lucas Niggli, Marcel papaux, Norbert Pfammatter, Fredy Studer, dm

 
  • Paris (F), Jazz Club Lionel Hampton du Méridien Porte Maillot, 22h00
    Les Desktops Tamla-Motown revival
    Sophie Proix, voc; Maria Popkiewicz, voc; Luc Bertin, voc; Slim Batteux, voc/Hammond B3; Hervé Gourdikian, sax/fl; Johan Dalgaard, p/Wurlitzer; Jean-Do Sallaberry, g; Laurent Cokelaere, b; Manu Millot dm
    Et leurs invités: Klaus Blasquiz, voc; Denis Benarrosh, perc
     

  • Chaîne Tv "Mezzo", 23H00 NEW MORNING SHOW
    Michel Fernandez
    Concert (2004, 55 mn), réalisation : Patrick Savey

    Né en France en 1960, Michel Fernandez joue des saxophones ténor et soprano ainsi que de la clarinette basse. Au début des années 80, il rencontre John Tchicai, ancien compagnon de John Coltrane, qui l’invite à venir jouer au Festival de Copenhague avec le John Tchicai Workshop Orchestra. Dans les années 90, après un concert devant une salle vide, Michel Fernandez décide de s’investir dans des formations plus réduites et de composer pour le théâtre et la danse. Il fonde alors le Trio Soledad, avec Paco Sanchez et Carlos Acciari, avec qui il part à la découverte des racines africaines du jazz. Il s’installe ensuite quelques temps au Bénin et au Congo- Brazzaville où il joue avec des musiciens comme Fémi Kuti ou Manu Dibango. En 1997, il forme en France le Michel Fernandez Group et enregistre « Euphoria ».

28 jeudi 

  • Fribourg, La Spirale, 20h30
    Irène Schweizer et Christian Wolfarth
    Irène Schweizer, p; Christian Wolfarth, dm
     

  • Genève, catalyse, 20h30
    Kent en concert
    Avec les Tit’Nassels: "A 3 c’est mieux"
     

  • Lausanne, D!Club,
    David Walters   Photos 2005
    Métissages Live on Couleur3 (Soul-Reggae)
     

  • Uster, Musik-Container (Asylstr. 10), 20h30
    Pierre Favre-The Drummers
    Pierre Favre, Chris Jaeger, Fabian Kuratli, Markus Lauterburg, Lucas Niggli, Marcel papaux, Norbert Pfammatter, Fredy Studer, dm

 
  • Paris (F), Jazz Club Lionel Hampton du Méridien Porte Maillot, 22h00
    Les Desktops Tamla-Motown revival
    Sophie Proix, voc; Maria Popkiewicz, voc; Luc Bertin, voc; Slim Batteux, voc/Hammond B3; Hervé Gourdikian, sax/fl; Johan Dalgaard, p/Wurlitzer; Jean-Do Sallaberry, g; Laurent Cokelaere, b; Manu Millot dm
    Et leurs invités: Klaus Blasquiz, voc; Denis Benarrosh, perc
     

  • Chaîne Tv "Mezzo", 23H00 JAZZ LIVE
    Joshua Redman
    Jazz à Juan. Concert (2003, 1h), réalisation : Patrick Savey

    La soirée « Jazz Fusion Giants « du 15 juillet 2003 au festival Jazz à Juan présentait deux versions du jazz contemporain : l’une représentée par le saxophoniste Joshua Redman, l’autre par le bassiste Marcus Miller. C’est la première partie de ce concert que vous propose Mezzo. Fils de Dewey (compagnon de Keith Jarrett dans les années 70), il a marqué le monde du jazz de son empreinte, dès ses débuts en 88 (à 22 ans). Joshua Redman est l’exemple type du musicien qui ose. On l’attend du côté d’un jazz consensuel, il déroute en s’aventurant vers des sonorités difficiles. On le croit perdu dans une musique hermétique et il revient avec de sonorités douces et des harmonies accessibles. Unanimement salué comme le saxophoniste prodige de la nouvelle génération, le messie d’un courant post-neo-hard-bop revient à Juan avec son trio, formé de Sam Yahel aux orgues et claviers et Brain Blade à la batterie. Venu défendre son dernier album, « Elastic «, le saxophoniste parvient à mélanger groove et sonorités électroniques. A l’occasion, il se met même aux claviers. Une belle illustration de ce qu’on attend d’un jazzman qui fait vivre sa musique.

29 vendredi 

  • Coppet, Château de Coppet, 21h00
    Only Blue Stompers
    Georges Strahm, tp; André Curchod, tb; Thomas Winteler, cl/sax;  Richard Moret, dm/wbd; Philippe Anhorn, p/voc/tba Fred Cotting, cb; Marc Vittoz, g
     

  • Fribourg, La Spirale, 20h30
    Dorothea Schürch et Jacques Demierre
    Dorothea Schürch, voc / Jacques Demierre, p
     


  • Genève, AMR, 21h30

    Marc Perrenoud-Sylvain Ghio Duo
    Marc Perrenoud, p; Sylvain Ghio, dm

    Jeune pianiste formé au Conservatoire de Genève puis à l'EJMA, Marc Perrenoud est un adepte de l'improvisation structurée hors des sentiers battus. En duo avec le batteur français Sylvain Ghio, il s'inspire des standards, de la fusion et du rock pour livrer une musique qui invente ses propres formes. Dans cette plus petite formule orchestrale possible, les deux partenaires brillent par leur complicité sans faille et vernissent leur nouveau disque sur la scène de l'AMR
     

  • Genève, Contretemps, 21h00
    Samuel Huguenin 4tet
    SamuelHuguenin, sax; Gabriel Zufferey, p; Julien Neumann, cb; Gilles Dupuis, dm


    Ce groupe, formé de jeunes musiciens de la région lémanique (Genève, Lausanne, Vevey), offre une musique originale puisant son inspiration aussi bien en Afrique qu'en Europe ou en Orient, tout en s'inscrivant dans la grande tradition du jazz moderne. Les compostions font toujours une large place à l'mprovisation où chacun peut s'exprimer avec générosité et urgence de jouer pour une musique d'une grande intensité

     
  • La Chaux-de-Fonds, Cave du P'tit Paris, 21h00
    For Free Hands
    D. Christides, dm; J. Robinson, cb; V. Karparov, sax; A. Brunn, g
    
    For Free Hands est un quartet basé à Berlin, ville aujourd’hui fédératrice :
    un batteur grec (D. Christides), un contrebassiste américain (J. Robinson),
    un saxophoniste bulgare (V. Karparov) et un guitariste allemand (A. Brunn).
    A l’image de leur cité d’adoption, la musique de FOR FREE HANDS est un
    carrefour d’influences : groove US, envolées balkaniques et chaleurs 
    hellènes sont au rendez-vous. Grâce au timbre unique de la guitare à 7
    cordes d’Andreas Brunn, le son de FOR FREE HAND explore un monde fait
    textures et de couleurs. FOR FREE HANDS abat les frontières mais à l’opposé
    d’une « world music » insipide, bâtit du neuf dans le respect des
    traditions
    
  • Brig, Pfarreizentrum (Alte Simplonstr. 13), 20h30
    Pierre Favre-The Drummers
    Pierre Favre, Chris Jaeger, Fabian Kuratli, Markus Lauterburg, Lucas Niggli, Marcel papaux, Norbert Pfammatter, Fredy Studer, dm

JAZZPHONE
c'est plus de
20 mille accès/jour

Voulez-vous y faire de la pub?

 

LABEL SUISSE
Radio Suisse Romande
Lausanne
du 29 septembre au 1 octobre

Pour imprimer le programme


Espace JazzZ

20h00 Grockland Salon orchestra
Voyage dans l'univers de Grock
Florian Meirott, vl; Philippe Krüttli, dir
Photos du concert
 

21h25 Entre deux mondes: de Ney York à
 Zürich

22h40 Virtuosité, lyrisme, sensualité

+ Programme au complet
toutes musiques confondues
 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Paris (F), Jazz Club Lionel Hampton du Méridien Porte Maillot, 22h00
    Les Desktops Tamla-Motown revival
    Sophie Proix, voc; Maria Popkiewicz, voc; Luc Bertin, voc; Slim Batteux, voc/Hammond B3; Hervé Gourdikian, sax/fl; Johan Dalgaard, p/Wurlitzer; Jean-Do Sallaberry, g; Dominique Grimaldi, b; Manu Millot dm
    Et leurs invités: Klaus Blasquiz, voc; Denis Benarrosh, perc

30 samedi 

  • Fribourg, La Spirale, 20h30
    Hubbub
    Frédéric Blondy, p; Bertrand Denzler, sax; Jean-Luc Guionnet, sax; Jean –Sébastien Mariage, g; Edward Perraud, perc
     

  • Fribourg, Nouveau Monde, 21h30
    Jazz Rap jazz meets rap
    Markus Moser, g; Pierre-André Dougoud, cb; Martin Ries, dm; Sim's, rap
     

  • Genève, AMR
    20h30 projection du film Sideman - portrait de Grégoire Maret
    22h00
    Gaïa
    Grégoire Maret, harm; Federico Gonzalez-Peña, p/kbd; Gene Lake, dm

    Après avoir fait ses classes à Genève, Grégoire Maret s'installe à New York en 1995 et développe à l'harmonica un son unique en son genre, qui en fait un des musiciens les plus demandés de la scène actuelle. Associé au batteur Gene Lake et au pianiste Federico Gonzalez-Peña, il anime un magnifique trio de fusion instrumentale que l'AMR a le plaisir d'accueillir en réouverture de saison. La musique y coule de source grâce à la complicité des trois artistes et à leur connivence dans l'improvisation collective. En ouverture de soirée, nous projetons en présence du réalisateur le documentaire "sideman" de Frédéric Baillif, consacré à la musique et à la personne de Grégoire Maret

 

 

 

LABEL SUISSE
Radio Suisse Romande
Lausanne
du 29 septembre au 1 octobre

Pour imprimer le programme


LA KAFF

16h - 19h La Suisse "Groovadelic"
Turbulences vibratoires avec deux héritiers de la "funky" Family

20h - 22h30
Session Paradiso
"L’enfer du paradis"

19h - 01h La Suisse "métissée"
Salsa, mambo, chachacha, bossa disco et ska jazz

USINE TRIDEL

21-24h Métissages live
Une odyssée tridelectronique

+ Programme au complet
toutes musiques confondues

 

 

 

  • Annemasse, Château Rouge, 20h30 (entrée libre)
    Firecrackers rock

    Du bon vieux rock and roll, à base de riffs de guitares sanguinaires,
    de batteries aux amphétamines et de basses vrombissantes
     

  • Paris (F), Jazz Club Lionel Hampton du Méridien Porte Maillot, 22h00
    Les Desktops Tamla-Motown revival
    Sophie Proix, voc; Maria Popkiewicz, voc; Luc Bertin, voc; Slim Batteux, voc/Hammond B3; Hervé Gourdikian, sax/fl; Johan Dalgaard, p/Wurlitzer; Jean-Do Sallaberry, g; Dominique Grimaldi, b; Manu Millot dm
    Et leurs invités: Klaus Blasquiz, voc; Denis Benarrosh, perc; Caroline Devismes, voc; Gérard Bikialo, p
     

  • Chaîne Tv "Mezzo", 11h00  TOUR DU MONDE
    Stanley Beckford
    Festival Jazz à Juan. Concert (2003, 54 mn), réalisation : Patrick
    Savey

    Presque inconnu du public international Stanley Beckford, vocaliste de Soul Syndicate, des Starlights et de Stanley and the Turbines, vainqueur de trois Festival Song Contest, compositeur de tubes comme « Soldering « et « Wanted Man «, est un mythe vivant en Jamaïque. Il fait partie de la dernière génération du mento, musique populaire traditionnelle jamaïcaine proche du calypso apparue au début du XXè siècle sur l’île de Madagascar. Né à Portland en 1942, il apprend le chant sur les bancs de son église et la guitare à l’école informelle d’un voisin. Le style unique de Beckford est profondément empreint de la musique folk de son pays, a laquelle il ajoute un mélange de Calypso et de reggae-roots. En 2002, à 60 ans, cet artiste authentique enregistre un album sous son nom mêlant des mentos traditionnels, ses propres compositions et des standards reggae « mentoïsés ».
     

  • Chaîne Tv "Mezzo", 23H00 JAZZ & CO
    Orchestra Baobab
    Festival du Bout du Monde. Concert (2003, 57 mn)

    Orchestra Baobab a été créé en 1970 pour animer un très élégant club de Dakar, qui porte le même nom et devient un groupe officiel, réputé pour ses arrangements sophistiques, ses voix lyriques et ses
    éblouissants solos de guitares. Très cosmopolite, l’ensemble s’approprie les délicieux rythmes cubains très mellows, qu’il mélange avec des mélodies wolof et des harmonies et percussions de Casamance. Leurs premiers enregistrements rencontrent un succès immédiat. Mais l’arrivée de Youssou N’Dour détourne l’attention du public et le groupe se désagrége petit a petit. En 2001, le label World Circuit réédite l’album « Pirate’s Choise » enregistré en 1982. Le groupe se reforme et malgré ses 15 ans de silence, sonne comme si les musiciens n’avaient jamais cessé de jouer ensemble. Orchestra Baobab enregistre un nouvel album et part en tournée mondiale. Escale a Lorient pour une soirée éclatante.

Avant   /   historique   /    Après
Abréviations des noms d'instruments
Sous réserve de changements et sans garantie

Copyright site et photos © 1998-2006 Michel Vonlanthen

jazzphone