Agenda du jazz romand
Avant   /   historique   /    Après

Abréviations des noms d'instruments

AOUT 2011

JAZZPHONE

Comment obtenir des photos ?

 
   

1 lundi 

 

RSR Espace 2, JazzZ (Yvan Ischer-Ivor Malherbe), 22h40
Chaque lundi, passage des concerts
enregistrés à Cully 2011
Archie Shep / Phat Jam


ST-MORITZ (GR), Dracula's Ghost Riders Club, 21h00    FESTIVAL DA JAZZ


Anna Rossinelli
   web
Anna Rossinel (voc), Manuel Meisel (g), Georg Dillier (b), Lucio Marelli (dm, perc)


Othella Dallas
   web

Othella Dallas (voc), Thomas Moeckel (tp), Alex Hendriksen (sax), Oliver Friedli (p), Urs Müller (g), Simon Kaufmann (b), Pius Baschnagel (dm)


Othella Dallas has had a very, very long career that saw her performing together with artists like Duke Ellington or Sammy Davis Jr. However, she won’t rest on her laurels. The Afro-American singer and dancer born in 1925, who has been living in Switzerland since 1960, is still drawn to the stage. Anna Rossinelli, on the other hand, still has the best part of her career in front of her. Ever since she won the Swiss qualification for the Eurovision Song Contest, the likeable singer and songwriter from Basle has been in high-spirits. So nothing stands in the way of an unforgettable party on 1st August.


Des cadeaux sympas
   

2 mardi

 

LAUSANNE, Théâtre de Verdure (Casino de Montbenon), 21h00 (entrée libre)
Concert Jazz Onze+:
Mangrove
jazz
Jean-Philippe Zwahlen (g), Christophe Turchi (as), Matthias Von Imhoff (dm) jazz

 

 

 

3 mercredi

 

GENEVE, Scène Ella Fitzgerald, 20h30 Musique en été festival

Bruno Duval's Hope Project & Ibrahim Maalouf & Guillaume Perret World jazz Suisse

Bruno Duval (), Ibrahim Maalouf (tp), Guillaume Perret (ts) et...


ST-MORITZ (GR), Dracula's Ghost Riders Club, 21h00    FESTIVAL DA JAZZ

Paul Kuhn Trio feat. Roberta Gambarini 

Paul Kuhn (p), Roberta Gambarini (voc), Martin Gjakonovski (b), Gregor Beck (dm)


When Paul Kuhn hammers the keys of his piano, the swing just seems to burst out of him like nothing else you’ll ever hear. Kuhn isn’t the deadly serious nostalgia-obsessed musician, but rather a terribly charming oldie, who indulges in the great love of his youth American jazz with verve. At last year’s Echo-Gala, he received a lifetime achievement award. Kuhn shares his passion for jazz with the singer Roberta Gambarini, whose range of expression spans from ballad-like grace to furious scat-singing. The wrinkly German and the beautiful Italian. That should certainly guarantee an exciting remake of «Beauty and the Beast»…

 
   

4 jeudi

 

NYON, Cour du Château, 20h30 Carte blanche à Julien Monti

Bach en Orient

Quartet & Khaled Armar & Brigitte Ravenel (nezzo-sopr)


ST-MORITZ (GR), Dracula's Ghost Riders Club, 21h00    FESTIVAL DA JAZZ

Lily Dahab & Gruppo

Lily Dahab (voc), Bene Aperdannier (p, arrang), Quique Sinesi (g), Andreas Henze (b), Topo Gioia (perc)


Lily Dahab is a nomad. She grew up in Buenos Aires and via Barcelona and Madrid finally made it to Berlin. The nomadic character of this charismatic and passionate singer is also expressed in her music, where tango, bossa nova, jazz and folk come together in a fascinating way. Like this, a stirring, exhilarating kaleidoscope of feelings is generated, that oscillates between melancholy and euphoria. For her band, Lily Dahab has engaged some of the most exciting exponents of Berlin’s multicultural jazz scene.

 
   

5 vendredi 

 

CHARMEY (FR), restaurant du Chêne, 20h00

Duo U&C

Urs Schlittler (p, Hammond, harm), Christine Repond (p, Hammond)


GENEVE, Cinéma Astor, LES 30 ANS DU NEW MORNING Films de jazz (du 5 au 7 août)
                                                                                                             
Le programme

18h00
La grande aventure du New Morning
Documentaire, 2004 • 70mn • vo française de Daniel Fahri
Avec Clark Terry, Ray Brown, Archie Shepp, Lavelle, Bob Berg, Alvin Queen, Trilok Gurtu, etc.

Quel plaisir, film superbe et touchant sur le new Morning. Il est jazz ce film. Il FAUT le voir ! (Von)

 

Autour du blues Concert HD, 2006 • 50mn
Avec «Autour du Blues» & guests stars Larry Carlton & Robben Ford

20h15
Young at HEart: Monty Alexander Documentaire, 2005 • 50mn • vo anglaise, sous-titrée
Randy Weston Solo Performance Concert, 1994 • 50mn
Filmé au New Morning de Genève en Août 1994
22h15
La grande aventure du New Morning Documentaire, 2004 • 70mn • vo française
Avec Clark Terry, Ray Brown, Archie Shepp, Lavelle, Bob Berg, Alvin Queen, Trilok Gurtu, etc.

Al Foster Quintet Tribute to Miles Davis Concert HD, 2008 • 50mn
Avec Al Foster (dm), Aaron Goldberg (p), Doug Weiss (b), Eli Degibri (sax), Eddie Henderson (tp)


LUTRY (VD), Sur les quais, 20h00
Quinqua'Set Rock, country, années 60 "Special tribute to the Shadows"  
web

Michel Desarzens, (voc, g), Serge Imseng (g), Charly Burgisser (g), Roland "Jo" Joye (b), Jean-Michel Mayor (dm)


NYON, Cour du Château, 20h30  LES INTIMES

Bach en Orient

Quartet & Khaled Armar & Brigitte Ravenel (nezzo-sopr)


ST-MORITZ (GR), Dracula's Ghost Riders Club, 21h00    FESTIVAL DA JAZZ

Klaus Doldinger's «Passport»

Klaus Doldinger (sax), Michel Horneck (kbd), Peter O`Mara (g), Patric Scales (b), Ernst Ströer (perc,  Biboul Darouiche (perc), Christian Lettner (dm)


Despite writing music for film («Das Boot») or television («Tatort»), Klaus Doldinger is above all a stage animal. The saxophonist, who is known for his full-bodied, pervading sound, had his greatest success with the formation Passport, which can be seen as Germany’s answer to Weather Report. It’s hard to believe that Passport has been around for more than 40 years. The reason the band’s music still sounds as fresh as ever has a lot to do with Doldinger’s restlessness. Passport got their latest refreshing treatment on a trip to Marocco.

 
   

6 samedi 

 

GENEVE, Cinéma Astor, LES 30 ANS DU NEW MORNING Films de jazz (du 5 au 7 août)
                                                                                                             
Le programme

18h00
La grande aventure du New Morning
Documentaire, 2004 • 70mn • vo française de Daniel Fahri
Avec Clark Terry, Ray Brown, Archie Shepp, Lavelle, Bob Berg, Alvin Queen, Trilok Gurtu, etc.

Quel plaisir, film superbe et touchant sur le new Morning. Il est jazz ce film. Il FAUT le voir ! (Von)

 

Larry Carlton - Robben Ford Unplugged Concert HD, 2006 • 50mn
Avec Larry Carlton (g), Robben Ford (g, voc), Claude Salmieri (dm), Fifi Chayeb (b)
20h15 KEEP SWNGING EVENING Présenté par Jean-Michel « Beethoven » Reisser
Entre les lignes: Ray Brown Documentaire, 2000 • 50mn • vo anglaise sous-titrée
Clark Terry All Stars Band Concert, 1994 • 50mn
Avec Clark Terry (tp), Dado Moroni (p), Alvin Queen (dm), Pierre Boussaguet (b)
Filmé au New Morning de Genève en août 1994

22h15
La grande aventure du New Morning Documentaire, 2004 • 70mn • vo française
Avec Clark Terry, Ray Brown, Archie Shepp, Lavelle, Bob Berg, Alvin Queen, Trilok Gurtu, etc.

Companion of Miles: Joe Zawinul Documentaire, 50mn • 2010 • vo anglaise sous-titrée français
Best Echoes of Woodstock 40mn • Images inédites/exclusive 16mm footage (1979-80)
Brought to you by Youssef Vahabzadeh & Daniel Farhi


NYON, Cour du Château, 20h30  LES INTIMES
Les Poètes de la Méditerrannée
Avec Charles Thébert


ST-MORITZ (GR), Dracula's Ghost Riders Club, 21h00    FESTIVAL DA JAZZ

Maria Markesini Quartet

Maria Markesini (voc, p), Bert van den Brink (p, acc), Jasper Somsen (b), Arthur Lijten (dm)


Maria Markesini has been called a pirate’s bride by the press. In reality though during her performance, the passionate and impulsive Greek with her long red hair and freckles, wears her heart on her sleeve. It’s hard to believe, but Maria Markesini started her career as a classical pianist. When she injured her hand shortly before a performance, she decided to have her “coming out” as a jazz singer with a soft spot for pop and folk. The audience was of course dumbfounded at first, but completely rapturous in the end.

 
   

7 dimanche

 

GENEVE, Cinéma Astor, LES 30 ANS DU NEW MORNING Films de jazz (du 5 au 7 août)

                                                                                                              Le programme
18h00
La grande aventure du New Morning
Documentaire, 2004 • 70mn • vo française de Daniel Fahri
Avec Clark Terry, Ray Brown, Archie Shepp, Lavelle, Bob Berg, Alvin Queen, Trilok Gurtu, etc.

Quel plaisir, film superbe et touchant sur le new Morning. Il est jazz ce film. Il FAUT le voir ! (Von)

 

John Scofield Quartet Concert HD, 2009 • 50mn
Avec John Scofield (g), Bill Stewart (dm), Ben Street (b), Michael Eckroth (kbd)
20h15
Deep into it: Larry Carlton Documentaire, 2005 • 50mn • vo anglaise, sous-titrée français
Stanley Jordan Trio Concert HD, 2007 • 50mn
Stanley Jordan (g, p), Charnett Moffett (b), David Haynes (dm)


NYON, Cour du Château, 18h00 LES INTIMES
Thin Ethno-Jazz + guest
Julien Monti (fl), Olivier Nussbaum (cb), Alain Tissot (dm) + Mohammed Baddiar (fl)


ST-MORITZ (GR)    FESTIVAL DA JAZZ


10h00 Hotel Hauser (entrée libre)
Martin Lechner


With a superb groove jazz entourage, singer Martin Lechner has no problem at all combining old-school refinement with youthful unconcern. The influences of this versatile singer range from Frank Sinatra, Stevie Wonder and Marvin Gay to Kurtis Blow and Amy Winehouse. Lechner is a great admirer of Nat “King” Cole, who he will pay tribute to with a memorable performance.

 

21h00 Dracula's Ghost Riders Club Dieter «Yello» Meier

Dieter Meier (voc), Nicolas Rüttimann (g), Tobias Preisig (vl)


What a surprise! Dieter Meier, the internationally celebrated pioneer of electronic music, presents an intimate singer-songwriter project along with two young exponents of the Swiss jazz scene. And so, after more than three decades, Dieter Meier’s unique voice can once more be heard in a purely acoustic context. The new song programme «Liquid Lies» is, so-to-speak, the icing on the cake in the course of this evening’s tour de force through Meier’s work. This also features a virtual performance of Yello in the form of an exceptional concert film and a reading from his book «Hermes Baby».


Des cadeaux sympas
   

8 lundi 

 

GENEVE, La Parfumerie, 22h00

Transhumance

Béatrice Graf (dm), Croisée des Cultures


GENEVE, Cour de l'Hôtel de Ville, 20h30 Musique en été festival

Jacky Terrasson Trio jazz


RSR Espace 2, JazzZ (Yvan Ischer-Ivor Malherbe), 22h40
Chaque lundi, passage des concerts
enregistrés à Cully 2011
Paolo Fresu & Ralf Towner

 
   

9 mardi

 

LAUSANNE, Jardins familiaux (Rte de Chavannes), 17h00
Transhumance

Béatrice Graf (dm), Martin Wisard (sax)


LAUSANNE, Théâtre de Verdure (Casino de Montbenon), 21h00 (entrée libre)
Concert Jazz Onze+:
Mouv’A
world  
mx3
Anissa Huhrer (p), Doris Ebuya (g), Jerry Wanshe (voc), Kai Uffman (sax), Leonrado Govin (tb), Mambi Eulogio (perc), Michel Kibonge (b), Afiwa Kuzeawu (voc), Vivien Hoshtater (dm)

 
   

10 mercredi 

 

GENEVE, Eglise luthérienne (20, rue Verdaine), 12h30 (entrée libre, chapeau)

Duo Poupin-Bortoletti

Jean-Yves Poupin (p), Laurent Bortolotti (claquettes)


ST-MORITZ (GR), Dracula's Ghost Riders Club, 21h00    FESTIVAL DA JAZZ

Marcos Valle & Gruppo    myspace

Marcos Valle (kbd, g, voc), Marcos Alvi (voc), Jessè Sadoc (p), Matthieu Michel (tp, flgh), Renato Franco (b), Renato "Mass" Calmon (dm)


In Brazil diverse cultures and styles blend to an exciting mix. The result is an extraordinary atmosphere that, time and again, brings forth musical talents, whose art of seduction is downright irresistible. Undoubtedly, Marcos Valle belongs to these seductive artists. Working behind the scenes, he wrote hits for Elis Regina, Eumir Dodato or Bebel Gilberto, but he wasn’t shy of stepping into the limelight himself. Valle’s catchy and at the same time refined compositions have elements of bossa nova, funk and easy listening.

 

   

11 jeudi

 

ST-MORITZ (GR), Dracula's Ghost Riders Club, 21h00    FESTIVAL DA JAZZ

Al Di Meola

Al Di Meola, Peo Alfonsi (g)


Do you know this joke: «What’s the difference between Al Di Meola and a sewing machine? Di Meola is much faster.» As a matter of fact, the hot-blooded Italo-American often almost outruns his own shadow on the fingerboard of his guitar. His musical summits with Paco de Lucia and John McLaughlin are unforgettable. Di Meola, who shot to fame in the 1970s playing with the fusion band Return to Forever, isn’t just hell-bent on speed, but he rather uses his technical skills to express his boundless stylistic curiosity with maximum effect.

 
   

12 vendredi

 

GENEVE, Fêtes de Genève, Jardin Anglais, 24h00
Discolour

ST-MORITZ (GR), Dracula's Ghost Riders Club, 21h00    FESTIVAL DA JAZZ

Giorgio Conte & Gruppo

Giorgio Conte (voc, g), Claudio Rossi (vl, bouzuki, g, voc), Walter Porro (acc, p, voc), Alberto Parone  (dm)


Like his older brother Paolo, at an advanced stage in life, Giorgio Conte underwent a startling change from being a lawyer to being a musician, and captured the hearts and minds of his audience with a mix of wit and elegance. However, this career change was not completely unexpected. Like his brother Paolo, Giorgio was infected by a jazz and Canzoni virus early on. He gained important musical experience in various formations, first as a drummer and then as a guitarist. On the side, he started to compose songs that were performed by famous artists like Milva or Adriano Celentano. .


Des cadeaux sympas
   

13 samedi

 

ARC ET SENANS (F-39), Saline Royale, ?h?

Fanfare du Loup


LAUSANNE, Le Milano, h
Samuel Blaser


ST-MORITZ (GR), Dracula's Ghost Riders Club, 21h00    FESTIVAL DA JAZZ

Gino Paoli & Combo

Gino Paoli (voc), Danilo Rea (p), Flavio Boltro (tp), Rosario Bonaccorso (b), Roberto Gatto (dm)


Gino Paoli can be called a trailblazer of the influential and successful Cantautori movement. Along with Luigi Tenco and Fabrizio de Andre, he was part of a group of songwriters in Genoa that took up the cause of reviving Italian music. Later Paoli got Lucio Dalla to join his group and paved his way to success. Paoli wrote some of his most beautiful songs for Ornella Vanoni, with whom he had a passionate love affair: «Senza fine» and «Il cielo in una stanza.» With his song «Un altro amore» he managed a podium finish at the San Remo festival in 2002.

 
   

14 dimanche

 

ARC ET SENANS (F-39), Saline Royale, ?h?

Fanfare du Loup


LAUSANNE, EJMA, 20h00

15e Festival de musique improvisée de Lausanne   web
Olivier Clerc (dm), Cyrille Bugnon (sax), Christian Graf (g), Pierre-Luc Vallet (org Hammond


NYON, Place des Marronniers, 11h00
Quinqua'Set Rock, country, années 60 "Special tribute to the Shadows"  
web

Michel Desarzens, (voc, g), Serge Imseng (g), Charly Burgisser (g), Roland "Jo" Joye (b), Jean-Michel Mayor (dm)


ST-MORITZ (GR), Dracula's Ghost Riders Club, 21h00    FESTIVAL DA JAZZ

 

10h00 Hotel Hauser (entrée libre)
The Pasadena Roof Orchestra    web


When it comes to the interpretation of classics from the era of swing in an authentic and highly vibrant way, the Pasadena Roof Orchestra is hard to match. The band, based in England, was founded in 1969 by a baker, who at the time could have hardly foreseen, that it was the beginning of an almost endless story of success. Swing is indeed timeless.


21h00 Dracula's Ghost Riders Club
Gershwin Piano Quartet
    web

André Desponds (p), Stefan Wirth (p), Benjamin Engeli (p), Mischa Cheung (p)


In his tragically short life George Gershwin (1898–1937) created a string of Broadway hits («I Got Rhythm», «The Man I Love», «Oh Lady Be Good» etc.), orchestral works («Rhapsody in Blue», «An American in Paris»), and the opera «Porgy & Bess», and today his oeuvre is still as attractive as it was then. The Gershwin Piano Quartet not only brings his music back to life but also brings it into a fascinating transatlantic dialogue with works of his contemporaries like Igor Strawinsky («Petruschka») or Maurice Ravel («La Valse»).

 
   

15 lundi

RSR Espace 2, JazzZ (Yvan Ischer-Ivor Malherbe), 22h40
Chaque lundi, passage des concerts
enregistrés à Cully 2011
Talmor Maret Potter & BBL part 1

 
   

16 mardi

 

LAUSANNE, Théâtre de Verdure (Casino de Montbenon), 21h00 (entrée libre)
Concert Jazz Onze+:
Berney-Nussbaum-Sévilla Trio
Jérôme Berney (dm), Xavier Nussbaum (ts), Fabien Sevilla (b)


Des cadeaux sympas
   

17 mercredi

 

LA CHAUX-DE-FONDS, Café du Coin, 18h00

Transhumance

Béatrice Graf (dm), Samuel Blaser (tb)

 
THEATRE
LAUSANNE
, Salle des Fêtes (Casino de Montbenon), 19h00 du (17 au 20 août, entrée libre)
Par les arpenteurs et la Compagnie E Pericoloso Sporgesi:
Pourquoi j’ai mangé mon père D’après Roy Lewis

Vous allez découvrir les inventions et mésaventures d’Edouard, hominien de génie, auquel s’oppose son frère Vania, un écolo de la préhistoire. Pourquoi j’ai mangé mon père est une fable ethnologique aux accents épiques qui déborde d’humour. Avec Thierry Crozat et Daniel Monnard. Tout public dès 12 ans.

 
 

18 jeudi

 

BERNE, Ono, 20h00
Panzerballett Jazz-Funk-Mathematik-Metal
Jan Zehrfeld (g), Joe Doblhofer (g), Alexander von Hagke (ts), Heiko Jung (b), Sebastian Lanser (dm)


LE BOUVERET (VS), Animation estivale, 11h00
Quinqua'Set Rock, country, années 60 "Special tribute to the Shadows"  
web

Michel Desarzens, (voc, g), Serge Imseng (g), Charly Burgisser (g), Roland "Jo" Joye (b), Jean-Michel Mayor (dm)

 
THEATRE
LAUSANNE, Salle des Fêtes (Casino de Montbenon), 19h00 du (17 au 20 août, entrée libre)
Pourquoi j’ai mangé mon père   Plus d'infos

 
 

19 vendredi

 

AUBONNE (VD), Festival Barbacane, 18h00 (entrée libre, chapeau)

Trio Impriov'iste   web

Stéphane Fisch (b), Marc Drouard (g), Laurent Bortolotti (claquettes).
Invité:
Raphaël Dumont (ts, bcl)


BERNE, Ono, 20h30
Nadja Stoller und Trummer jazz

 
THEATRE
LAUSANNE, Salle des Fêtes (Casino de Montbenon), 19h00 du (17 au 20 août, entrée libre)
Pourquoi j’ai mangé mon père   Plus d'infos

 
 

20 samedi

 

HERMANCE (F-74), Jazz sur la Plage, dès 17h00
Professor Wouassa Afro-beat, reggae, rap, funk   photos 2011

Thaïs Diarra (voc), Ghostape (voc), Mamadou Jim (voc), Aina Rakotobe (bs), Samuel Huguenin (as), Yvan Baumgartner (tp), Alex Sumi (g), Benoît Friderich (g), Patrick Guenat (b), Gilles Dupuis (dm),  Dani Hächler (perc)


ROMAINMOTIER (VD), Scènes du Chapiteau, 22h00  (entrée libre, chapeau)
Trio Impriov'iste   web

Stéphane Fisch (b), Marc Drouard (g), Laurent Bortolotti (claquettes).
Invité:
Raphaël Dumont (ts, bcl)

 
THEATRE
LAUSANNE, Salle des Fêtes (Casino de Montbenon), 19h00 du (17 au 20 août, entrée libre)
Pourquoi j’ai mangé mon père   Plus d'infos

 
 

21 dimanche 

 

LAUSANNE, Parc Mon-Repos, 15h00
Les Digitales de Mon-Repos  
Programme

Festival de musiques électroniques et associées. Pour la septième année consécutive, les légendaires transats des Digitales font une halte dans le magnifique parc Mon-Repos. Un festival de musiques électroniques et expérimentales dont détente, convivialité, curiosité, éthique et nature en sont les ingrédients.Possibilités de boire et manger sur place.


Des cadeaux sympas
   

22 lundi 

 

RSR Espace 2, JazzZ (Yvan Ischer-Ivor Malherbe), 22h40
Chaque lundi, passage des concerts
enregistrés à Cully 2011
 

 
   

23 mardi 

 

 

 

 
   

24 mercredi 

 

CERNIER (NE), Grange aux Concerts, 21h00 Les Jardins Musicaux 13-28 août

Composition spontanée
Sylvie Courvoisier (p), Mark Feldman (vl)


Une idée soudaine, immédiate, crée un matériau musical de base, point de départ de la composition. A partir de ce noyau, la composition spontanée libère la musique en mixant vocabulaire musical éclectique et énergie de l’improvisation, nourrie elle-même par l’écriture classique contemporaine, le jazz et l’improvisation sonique. L’improvisation, ainsi intégrée au matériau initial, débouche sur un acte musical mystérieux dont l’impulsion se nourrit de l’un et de l’autre. La composition spontanée libère la musique, ouvre un champ d’expression puissant, vivifiant et quasi organique. Mark Feldman à propos de The Mystery of spontaneous composition


LAUSANNE, Amphithéâtre de Mon-Repos, 20h30 (Pluie: -> EJMA, Flon)
Constellation Eustache: Le Garçon de la falaise
Antoine Auberson (texte, sax), Alexandre Cellier (kbd, acc), Annick Rody (vl, xyloph)


L’Association Eustache et AAA trio présentent un conte musical librement inspiré d’anecdotes profondément terriennes et marines d’après le récit d’un homme au destin hors du commun.


LAUSANNE, Théâtre 2.21, 19h00 (entrée libre)

Concert de musique improvisée en live-streaming

par les participants au projet "Musique Libre en prison" et l’IMO (Insubordination Méta Orchestra)
 

Le principe : deux formations, deux lieux de concert intra- et extra-muros, le live-streaming permettant la rencontre entre ces deux espaces-temps via internet. Nous vous invitons ainsi à écouter un concert en live-streaming joué aux Etablissements de la plaine de l’Orbe (EPO), puis à assister à une deuxième partie en live, le tout au Théâtre 2.21 – tout comme le public présent aux EPO, inversement bien sûr.

Programme | concerts de 19h à 20h45. Les concerts des EPO et du Théâtre 2.21 se joueront en 4 sets de 20 minutes, alternant entre live et live-streaming. 
Le tout "audiblement" accessible de n'importe quel endroit de l'univers muni d'une connexion internet :
 

de 19h à 19h20 aux EPO sur http://stream.cannibalcaniche.com:8010/listen.pls
de 19h25 à 19h45 au 2.21 sur http://stream.cannibalcaniche.com:8008/listen.pls
de 20h à 20h20 aux EPO sur http://stream.cannibalcaniche.com:8010/listen.pls
de 20h25 à 20h45 au 2.21 sur http://stream.cannibalcaniche.com:8008/listen.pls

 

Le projet "Musique libre en prison"

L’atelier Prélude de musique improvisée, animé par les musiciens Immanuel de Souza et Benoît Moreau, s’est déroulé sur un peu plus d’un an à la Colonie des EPO. Le projet proposait une approche libre de la musique aux personnes détenues, qu’elles disposent ou non de connaissances musicales. Tous les instruments ou objets à possibilités sonores y étaient acceptés. Une telle approche consiste à utiliser le son, ou plus exactement une intention sonore, pour trouver, en équipe, un langage musical libre. Cet « échange musical » va au-delà de toute idée théorique ou esthétique de la musique. Il vise à trouver, ensemble, les règles d'un jeu collectif autour! d'un langage musical inventé sans structure définie, si ce n’est le son lui-même. Le langage en question doit trouver ses propres codes et peut aussi bien être bouleversé en tout temps par un désir collectif de changement. Ainsi, ce mouvement de construction/destruction du langage va jusqu'à se fixer dans une forme collective qui prend en compte toutes les forces - et faiblesses - individuelles qui constituent l'ensemble du groupe. Tout au long de l'année, des enregistrements ont été effectués pour donner lieu, en cours de route et au terme du projet, à un choix des meilleurs passages, qui feront l'objet d'un disque. Le projet a bénéficié du soutien de la Loterie Romande, du Service des affaires culturelles de l’Etat de Vaud, de la Fondation Sandoz, de la Fondation Henneberger-Mercier, du Migros pour-cent culturel Vaud                Patricia Bosshard

 

 

   

25 jeudi

 

BERNE, Ono, 20h30

Trio Interkontinental (Kirgistan, Tadschikistan, CH) jazz
Jusup Aisaev (kyl-kyak), Komuz (Langhalslaute), Temir-Komuz (Maultrommel), Abduvali Ikramov (perc, Maultrommel), Martin Schumacher (cl, Maultrommel, compos)


GRANDVAUX (VD), Chez Alexandre Cellier, 19h00 (entrée libre, chapeau)

Paso Doble
Stéphanie Riondel (voc, p, udu, danse),
Stella Lo Pinto (conte)


LAUSANNE, Amphithéâtre de Mon-Repos, 20h30 (Pluie: -> EJMA, Flon)
Constellation Eustache: Alias 4tet
Mathieu Schneider (fl), Vincent Boillat (perc), Emilien Tolck (p), Olivier Nussbaum (b)

Grâce aux improvisations douces ou pimentées mijotées par les quatre instrumentistes, les différents ingrédients acoustiques et électriques sont apprêtés en textures sonores croustillantes, moelleuses ou pétillantes, surprenant les papilles auditives des dégustateurs captivés par l’explosion des saveurs.


WILLISAU (LU), Jazz Festival, h
Samuel Blaser

 
   

26 vendredi 

 

AUVERNIER JAZZ FESTIVAL du 26 au 28 août 2011   web

Concours d'orchestres délai d'inscription 20 juin
 

17h30 Ensemble Motown de l'HEMU (CH)

Jean-Pierre Schaller (dir), Tenzin Ngingthatshang (voc), Matthias Nussbaumer (voc), Marie Seriot (kbd, voc), Nicolas Morard (g), Lefteris Papadakis (b), Valentin Liechti (dm), Félix Bergeron (perc), Francesco Geminiani (ts), William Jacquemet (tb, voc), Johann Dübi (tp)


L’ensemble Motown de l’HEMU, Département Jazz, nous emmène « back to the 60’ ». Il revisite les grands tubes R’n’B et Soul des monstres sacrés de la musique noire américaine : Marvin gaye, Otis Redding, Aretha Franklin, James Brown, Ray Charles et des artistes plus contemporains comme Michael Jackson ou Amy Whinehouse.

 

19h30 Julien Revilloud Trio & Quatuor à cordes (CH)

Julien Revilloud (g, compos), Raphaël Pedroli (dm, perc), Jean-Pierre Schaller (b), Estelle Beiner (vl), Jonas Grenier (vl), Céline Portat (alto), Esther Monnat (vcl)


De retour en Suisse d’une année riche en expériences passée à Paris, le guitariste Julien Revilloud décide de monter son propre trio. Il fait alors appel au batteur Raphaël Pedroli (Colin Vallon, Contreband,...) et au bassiste Jean-Pierre Schaller (The Clients, Candy Dulfer, Roy Hargroove, enseignant à la Haute Ecole de Musique de Lausanne...). Suite à plusieurs concerts en trio, ou avec Matthieu Michel en invité, il est apparu évident que cette formule allait s’imposer comme définitive, prête à être enregistrée. Cette formation permet aux musiciens de s’exprimer avec une liberté totale qu’ils mettent au service d’une musique influencée par le jazz mais aussi le blues, la jungle, le rock, ou les musiques africaines. Guitariste passionné par le son, Julien Revilloud le sculpte, le malaxe, le distord au moyen d’effets et de loopers. Tantôt poétique, rageur ou plein d’humour, il s’attache à développer un jeu de guitare personnel et un style reconnaissable parmi ses pairs. “Une sorte d’hommage constant à l’instrument” dira un journaliste. En concert, les trois complices virtuoses évitent l’étalage technique et délivrent une musique électrisante, puissante, élégante où groove, écoute et improvisation sont les maîtres mots. Leur plaisir affiché d’être ensemble sur scène et leur expérience leur donnent une cohésion et un son de groupe que l’on ne peut qu’admirer. Ils terminent une tournée dans toute la Suisse pour présenter leur dernier disque « Carré d’As » (UNIT Records) et viennent proposer une création avec un quatuor à cordes – que l’on retrouve dans une composition du disque - sur la scène de l’Auvernier Jazz Festival. A découvrir absolument !

 

21h30 Toninho Horta (BRAZ)


Guitariste et compositeur né le 2 décembre 1948,
Toninho Horta est un virtuose de la guitare électrique et acoustique, sa musique pourrait être définie comme de la musique brésilienne aux influences jazz. Il a développé un style très personnel. Ses compositions sont marquées par de belles harmonies et de riches mélodies souvent exécutées avec un surprenant « groove » de la main droite. En plus d'être interprète et compositeur, il a travaillé de nombreuses années comme arrangeur et guitariste pour bon nombre des plus grandes stars de la scène musicale pop brésilienne telles que: Elis Regina, Milton Nascimento, Maria Bethania, Joao Bosco, Airto Moreira, Edu Lobo , Nana Caymmi, Flora Purim, Gal Costa, Sergio Mendes, Chico Buarque, Flavio Venturini, Joyce, Johnny Alf, Wagner Tiso, Francis Hime et Beto Guedes (pour n'en citer que quelques-uns). Ses magnifiques compositions et sa façon originale de jouer de la guitare ont influencé toute une génération de musiciens au Brésil. Pat Metheny, qui le considère comme «l'un des plus grands compositeurs du monde » à la guitare acoustique dit de lui : « Je l’ai souvent décrit à d'autres musiciens comme le Herbie Hancock de guitaristes Bossa Nova ... bref, Toninho Horta est un musicien incroyable, l’un des rares guitaristes qui comprend les harmonies au le sens le plus profond du mot ... » la grande admiration de Pat pour la musique de Toninho peut être perçue à travers plusieurs de ses propres compositions. Parmi les compositions les plus célèbres de Toninho il y a « Beijo Partido » (Baisé brisé, chez Diamond Land), Gershwin, « Pedra da Lua » et « Manuel o Audaz ». Toninho Horta a récemment publié un CD intitulé « Harmonia e Vozes » pour lequel il fut nommé aux « Grammy Latino Awards » de 2010.

 

CERNIER (NE), Grange aux Concerts, 21h00 Les Jardins Musicaux 13-28 août

Infini

Samuel Blaser (tb), Marc Ducret (g)

Pour les Jardins Musicaux 2011, Samuel Blaser, un globe-trotter atypique et musicien prolifique, et Marc Ducret, un maître absolu de la guitare à six cordes, s’associent pour une soirée prometteuse.


LAUSANNE, Amphithéâtre de Mon-Repos, 20h30 (Pluie: -> EJMA au Flon)
Constellation Eustache: Cocktail Mortel
Popol Lavanchy (cb), Jean-Philippe Zwahlen (g), Pierre Cochard (tp), Mathias Cochard (dm,  Miguel Québatte (comédien)

Composition originale de Mathias Cochard comprenant des thèmes et des improvisations jazz essentiellement biniares en relation avec un montage de textes choisis par Miguel Quebatte.

 
   

27 samedi 

 

AUVERNIER JAZZ FESTIVAL du 26 au 28 août 2011   web

Concours d'orchestres délai d'inscription 20 juin
 

17h30 Ischer – Vallet Quartet (CH)

Yvan Ischer (ts), Pierre-Luc Vallet (hammond), Claude Schneider (g), Peter Schmidlin (dm)


Activistes reconnus de la scène helvétique et de ses larges environs, ces quatre musiciens ont choisi de faire se croiser leurs complicités dans une formule-reine du jazz. Combinaison reine des années 60-70 et fleurant bon la période Blue Note, l’instrumentation sax-orgue-guitare-batterie a conservé tout son charme et permet une belle palette d’ambiances. D’un blues « groovy » à une ballade bien langoureuse, d’un standard joliment re-dessiné à une compositon originale pensée pour l’occasion, les quatre musiciens peuvent explorer toutes les facettes d’un jazz dans le chaudron duquel ils sont tombés depuis plusieurs décennies.  Et heureusement pour eux, ils ont gagné le droit de s’en resservir quelques brassées de mesures sans modération…


19h30 Romeo Scaccia (IT)


Romeo Scaccia
(né à Addis-Abeba, le 3 Février 1970), pianiste, a commencé sa formation musicale au Conservatoire de Cagliari "Pierluigi da Palestrina", il poursuivit ses études à la Haute Ecole de perfectionnement musical à Saluzzo et en 1992 il obtint une bourse d’étude internationale à la "Franz Liszt" Académie de Budapest. Il s'est aussi spécialisé dans le piano, la composition et Multimedia Arts au Conservatoire Sweelinck d'Amsterdam et au Berklee College of Music de Boston. Lauréat de nombreux concours de piano nationaux et internationaux. Il a joué avec un répertoire classique à travers le monde, révélant des qualités exceptionnelles d’une personnalité artistique mature qui catalyse et balaie le public. Il continue son travail en tant que compositeur de musiques originales pour des films (Land of Water, Memory Wire, The 8th Samurai), théâtre ( "Ghosts of Bronze"), vidéo, documentaires ( "Acquario di Genova", "The Amat St. Philip "), spots TV et clips vidéos. Il a collaboré avec le prestigieux American Film Institute à Los Angeles en tant que compositeur de bandes son pour des productions cinématographiques. En 2007, il a joué avec beaucoup de succès au Blue Note à Milan avec un répertoire branché et sophistiqué de sa propre composition, qui va du classique, du jazz et de fusion des sons ethniques et Pop-Rock, promouvoir la sensibilisation et l'appréciation de sa qualité incroyable en tant que compositeur , et sa technique et son interprétation dans le monde du jazz. Il a joué avec Frank Gambale, Steve Gadd, Dave Weckl, Todd Rundgren, Abraham Laboriel, Andy Snitzer, Dionne Warwick. Il effectua l'ouverture lors de l'inauguration de la 53e Biennale de Venise et a fait la bande originale de l'opéra "Open Wall" de l’artiste Shan Shan Sheng, qui sera présenté à l'Expo de Shanghai en 2010.


21h30 Lars Danielsson Quartet (SWE) avec Tigran Hamasyan au piano
Lars Danielsson (b, vcl), Tigran Hamasyan (p), John Parricelli (g), Zohar Fresco (perc)


Le bassiste suédois, violoncelliste, compositeur et arrangeur Lars Danielsson est réputé et admiré partout dans le monde international de jazz pour son jeu lyrique et son groove solide. Lars Danielsson, né en 1958, est un musicien ayant des intérêts particulièrement vastes. Au conservatoire de Göteborg, il étudie d'abord le violoncelle classique, avant de passer à la basse et au jazz. En tant que bassiste, il a un son unique et arrondi, qui est aussi lyrique que puissant et apporte la virtuosité à couper le souffle d'un artiste unique. Le "Lars Danielsson Quartet" avec l'ancien saxophoniste de Miles Davis, David Liebman, pianiste Bobo Stenson et légendaire ECM batteur Jon Christensen a reçu beaucoup de reconnaissances et de nombreux prix au cours des 18 années de son existence. Danielsson a publié dix albums solo depuis 1980 avec son quartet et des invités tels que Alex Acuña et John Abercrombie. Le Quartet a été un terrain d'essai pour le travail de Danielsson en tant que compositeur et arrangeur, qui s’est étendu au cours des dernières années pour inclure à la fois l'Orchestre symphonique et la musique Big Band. Il a travaillé avec l'Orchestre du Danemark Radio Concert ainsi que l'Ensemble JazzBaltica en tant que compositeur, arrangeur et producteur. Danielsson a montré les multiples facettes de sa capacité au moins pas comme «artiste en résidence" à la "Strings Of Fire" Festival au Gewandhaus de Leipzig et au Festival JazzBaltica en 2004. Dans la même année, il a été invité à jouer avec l'Orchestre de chambre lituanien à Vilnius où il a fait deux concerts en soliste avec sa propre musique. La version 2008 de Pasodoble (ACT 9458-2) en Pologne a engendré une vente de plus de 10.000 CD. En avril 2008, Danielsson a assisté à la Convention mondiale Bass à Wroc!aw, en Pologne, où il a joué avec un orchestre symphonique et animé des ateliers. Lors de la Célébration 2008 Jazz suédoise, il a enthousiasmé le public avec un concert solo. Dans cette même année, il a été membre de l'ensemble Blauklang Vince Mandoza CD (ACT 9465-2). Le projet a été réalisé au Jazz Festival de Berlin, et est nominé pour un Grammy Award aux Etats-Unis.

 

PLANUIT (VS), Chez Xavier Dorsaz, Domaine des 3 Druides, 15h00 (entrée libre, chapeau)

Paso Doble
Stéphanie Riondel (voc, p, udu, danse),
Stella Lo Pinto (conte)

Ce message pour vous rappeler que pour organiser l'unique représentation valaisanne de PASO DOBLE, et plus particulièrement, le transport du public de Fully à Planuit (aller et retour), nous avons besoin des réservations des personnes intéressées. Egalement aussi, afin que nos hôtes puissent préparer le magnifique buffet champêtre à déguster après notre spectacle. Merci donc de vous signaler au Domaine des 3 Druides d'ici à mercredi 24 août, 18h00, dernier délai.

INFOS PRATIQUES:  Le 27 AOÛT, PASO DOBLE grimpe à 1200 m ! Et plus précisément chez Monsieur Xavier Dorsaz: Domaine des 3 Druides, PLANUIT (1926 FULLY). Si vous aimez l'air pur, le calme, les fleurs et plantes médicinales : bienvenue dans ce jardin extraordinaire à voir absolument. Spectacle en plein air (annulation en cas d'orage ou de neige...)

APRES-MIDI: 14h30 Accueil & "pot de bienvenue" 15h00 PASO DOBLE dès 16h15 Buffet Champêtre des 3 Druides.

RENSEIGNEMENTS & RESERVATIONS : 078/ 623 66 31 & leslabies@hotmail.com

PARKING : La Châtaigneraie (au bas de la route reliant Fully à Planuit - des navettes vous mèneront au domaine). Attention: Impossible sur le site de parquer de nombreuses voitures, donc pour pouvoir organiser les navettes qui vous conduiront au 3 Druides et vous ramèneront au parking de La Châtaigneraie en toute fin d'après-midi, merci de nous confirmer votre présence jusqu'au mercredi 24 août,18h00 date butoir.


 
   

28 dimanche

 

AUVERNIER JAZZ FESTIVAL du 26 au 28 août 2011   web

Concours d'orchestres délai d'inscription 20 juin
 

14h30 La Fanfare du Loup (CH)

Collectif musical composé de 12 musiciens, improvisateurs, compositeurs. Philippe Clerc (coord)


Fanfareduloup Orchestra est sans doute l’ensemble qui se distingue le plus dans le paysage musical genevois - et même au-delà - par sa diversité et sa polyvalence. Fondé il y a près de 30 ans, désormais indépendant du Théâtre du Loup, c’est un orchestre atypique, riche d’une grande expérience en concerts, spectacles, fêtes populaires, bals étranges et événements déconcertants. Loin des ensembles à répertoire unique, que ce soit en jazz ou en classique, l’orchestre aime à cultiver cet art riche et novateur des influences multiples. Avec un répertoire incluant plus de trois cents compositions originales, Fanfareduloup Orchestra entame sa sixième saison. Des créations ! Encore ! Et une ambition : allier à la richesse des compositions le plaisir de la scène. Tout un programme ! Dans le cadre de son concert à l’AJF, ce collectif va interpréter un voyage musical autour des pérégrinations de leur chanteur et trompettiste William Bill Holden. Des tranches d’une vie, depuis sa naissance dans le Tennessee jusqu’à aujourd’hui, dans le Jura Neuchâtelois, où il réside. Vous entendrez l’empreinte maternelle d’un orchestre symphonique, la bande son d’un film, le groove d’un premier 45 tours, le jazz satirique d’un “happening ”…. Vos oreilles vont « renifler » le parfum d’une chanson issue des cèdres libanais, vont « sentir » l’odeur d’un funk déhanché du Bayou de Louisiane, se dresseront à l’essence des sons extraits d’une déchetterie suisse… Entre la liste chronologique de ses “hits” préférés et la carte géographique des styles qu’il aime, son parcours musical mérite une relecture, d’où le titre en guise de clin d’oeil hollywoodien. Une dégustation de morceaux musicaux d’une vie qui se cuisine encore…


16h30 Collin Vallon Trio (CH)

Colin Vallon (p, p préparé), Patrice Moret (cb), Samuel Rohrer (dm, perc)


Né le 17 novembre 1980, le pianiste Colin Vallon est un jeune talent qui fascine par la grande musicalité, l’authenticité et la force de sa musique. L’intensité et l’inventivité de son jeu en font un pianiste audacieux, passionné, à la sensibilité exacerbée, faisant preuve d’une grande maturité musicale. Depuis quelques années, il intègre à son jeu l’usage du piano préparé, élargissant ainsi la palette d’expression de son instrument par des sonorités nouvelles. Colin Vallon est très actif sur la scène du jazz international et il tourne régulièrement dans toute l’Europe et au-delà avec le Colin Vallon Trio. Il a gagné plusieurs prix et concours (Friedl-Wald Stiftung, 3e Montreux Jazz Festival piano competition, 1e prix Nescafé Let's Jazz Together) et a reçu une commande de composition de Pro Helvetia pour son nouveaux quintet Colin Vallon cinq, avec entre autres le trompettiste Erik Truffaz. En 2005, le Colin Vallon Trio accompagne le guitariste new-yorkais Kurt Rosenwinkel en ouverture du Festival Swiss Diagonales. En janvier 2004, paraît le premier disque du Colin Vallon trio « les Ombres » suivit en 2006 par « Ailleurs » parût sur le label avant-gardiste HatHut Records. Colin Vallon a signé avec le prestigieux label ECM en début d’année 2011.


19h30 Eric Bibb (USA)

Eric Bibb (voc, g), Staffan Hastner (g), Larry Crockett (dm)


Du son, du rythme, de l’authenticité. A quelques mesures d’une nouvelle année promise aux échanges improvisés et aux couleurs multiples, l’Auvernier Jazz Festival a l’avantage de vous annoncer la venue, pour sa troisième édition, du chanteur et guitariste américain Eric Bibb. Musicien éblouissant né à New York en 1951, Eric Bibb invite les spectateurs à une expérience autant sensorielle que sonore où l’expression scénique se fondes sur l’histoire du blues, de la folk et de son chant jazzistique actuel le plus vivant : la liberté formelle du blues traditionnelle !  Une voix souple et puissante, une guitare blues accoustique et une sensibilité hors norme, Eric Bibb se produira sur la scène de l’Auvernier Jazz Festival le dimanche28 août 2011. Eric Bibb est né à New York en 1951 dans une famille de musiciens. Le père d'Eric, Léon Bibb, était chanteur et s'est fait un nom dans les années 1960 sur la scène folk newyorkaise, son oncle était le pianiste et compositeur de jazz John Lewis du Modern Jazz Quartet. Pete Seeger, Odetta et Paul Robertson étaient tous des amis de la famille, ce dernier, Paul, étant le parrain du jeune Eric. Eric obtient sa première guitare acoustique à l'âge de 7 ans. Il grandit entouré de gens talentueux, Eric se souvient d'une conversation avec Bob Dylan, à l'age de 11 ans, qui lui dit à propos de la guitare "joue simplement et oublie tous les trucs trop sophistiqués".!Incarnation du renouvellement du blues acoustique, Eric Bibb promène sa guitare aux accents jazzy depuis le début des années 70, lors de ses premiers pas sur les scènes européennes. Issu d'une famille de musiciens, il est remarqué en 1996 pour ses participations aux concerts de Keb'Mo et Corey Harris, avant de sortir son premier album 'Good Stuff' l'année suivante. Dès lors, il multiplie les enregistrements, puisant dans les racines de la musique africaine à la manière de Taj Mahal, ainsi que dans des inspirations folk, country et soul. 'Diamond Days', enregistré en 2006 et récompensé d'un Grammy Award, ou encore 'Spirit I Am' (2008) témoignent de l'univers aux multiples facettes d'Eric Bibb. Son dernier album est sorti en 2010, le nouvel album d’Eric Bibb est né d’une rencontre fortuite avec la vieille guitare métallique National de Booker (Bukka) White, l’un des grands pionniers du blues du Mississippi (1906-1977) et, par ailleurs, cousin de B.B. King.

 

BERNE, Vetter Herzog, 20h00
Alentzo

Marcel Stäheli (ts, compos), Martin Jenk (g, compos), Stephan Hänsenberger (b), Adrian Stirnimann (dm)


Des cadeaux sympas
   

29 lundi 

 

 

 


Des cadeaux sympas
   

30 mardi 

 

 

 

 
   

31 mercredi 

 

JAZZ A LA VILETTE Paris du 31 août au 11 septembre      Programme

 

ECUBLENS (VD), Salle du Motty, 20h00 (entrée libre)
Swiss Yerba Creole Rice Jazz Band

 

 

Avant   /   historique   /    Après
Abréviations des noms d'instruments
 

Sous réserve de changements et sans garantie
Copyright site et photos © 1998-2011 Michel Vonlanthen

 


HOME